Les cycles de révision et le risque de non-conformité des comptes sociaux Mémoire ou thèse by JK

Les cycles de révision et le risque de non-conformité des comptes sociaux
Mémoire se demandant dans quelle mesure la méthode des cycles de révision permet de réduire les risques de non-conformité des comptes sociaux.
№ 29846 | 12,485 mots | 17 sources | 2013 | FR
Publié le juin 12, 2013 in Comptabilité , Droit , Gestion
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les comptes sociaux sont régis par une série de concepts dictés par la réglementation comptable. Cette réglementation est elle-même définie par le législateur et s'appuie sur le Plan Comptable Général 82 et ses principes comptables. Les principes comptables (régularité, séparation des exercices, principe de prudence…) définissent un cadre conceptuel qui guide le préparateur afin d'établir une comptabilité conforme à la législation française. L'ensemble de cette doctrine fixe donc ce cadre conceptuel qui permet d'établir des comptes exacts, mais ne garantit pas en soit cette exactitude. Il pèse en effet toujours un risque sur les comptes. Ce risque peut être le non-respect de ces principes, qu'il soit volontaire ou non, de la part de l'émetteur des documents financiers, ou bien des états financiers non représentatifs de la réalité économique de l'entité. Dans le secteur d'activité de l'entreprise que j'ai choisie pour illustrer les concepts de ce mémoire, il existe des risques spécifiques au secteur d'activité (nettoyage industriel), ainsi que des risques spécifiques à l'entreprise. Nous détaillerons ces risques et expliquerons comment les réduire à l'aide de la méthode des cycles de révisions et ainsi obtenir des états financiers de qualité.


Partie I : Les risques liés aux états financiers
Partie II : La réduction des risques : La révision comptable des comptes sociaux

Extrait du document:

Les soldes des comptes d'immobilisations doivent être rapprochés avec les tableaux d'immobilisations. Il faut vérifier les pièces justificatives des immobilisations pour s'assurer que les montants corrects sont comptabilisés et que les amortissements sont bien pratiqués à partir de la bonne date. Il faut inspecter les comptes de charges pour vérifier que des actifs qui auraient dû être immobilisés ne sont pas passés en charges, et inversement que des actifs qui ont été immobilisés auraient dû en fait, être constatés en charge.

Commentaires