Les places financières internationales à l'aube du 21ème siècle Mémoire ou thèse by PIERREF

Les places financières internationales à l'aube du 21ème siècle
Mémoire de recherche synthétisant un grand nombre de parutions, travaux et documents sur le thème des Places Financières Internationales.
№ 2376 | 8,350 mots | 11 sources | 2007
Publié le déc. 30, 2007 in Commerce
5 Rating: 5/5 (1 vote)
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Il existe deux types de critères permettant de qualifier une place financière d'internationale : les critères intrinsèques et extrinsèques. Ce mémoire réalise l'étude de ces deux types de critères. Il présente ensuite l'analyse de deux places financières, EURONEXT et le LSE, en les rapprochant des critères ainsi déterminés, afin d’en déduire leur caractère international.

Introduction

I. Les critères permettant de qualifier une place financière d'internationale
A. Les critères intrinsèques
1. Capital humain
2. Système et technologie de l'information
3. Offre et diversification des produits et services proposés
4. Attractivité
B. Des critères exogènes déterminants
1. Cadre et normes règlementaires
2. Les acteurs du marché, leur poids

II. Etude de deux places financières selon les critères préc&demment établis: Euronext et LSE
A. Euronext
1. Les critères intrinsèques
a) Capital humain
b) Système d’info, performance, capacité d’accueil
c) Offre, diversification des produits et services proposés
2. Des critères exogènes déterminants
a) Cadre et normes réglementaires
b) Les acteurs du marché, leur poids
c) Situation géographique et présence à l’internationale
B. LSE
1. Les critères intrinsèques
a) Capital humain
b) Système d’info, performance, capacité d’accueil
c) Offre et diversification des produits et services proposés
2. Des critères exogènes déterminants
a) Cadre et normes réglementaires
b) Les acteurs du marché, leur poids
C. L’internationalisation des places suite aux mouvements de concentration

Conclusion

Bibliographie

Annexes

Extrait du document:

Les places financières sont définies par la Banque de France comme « les lieux qui assurent la rencontre de multiples acteurs qui concourent au bon fonctionnement des marchés financiers au sein d’écosystèmes dégageant d’importantes synergies. Les places apportent aux agents économiques financiers, des services spécialisés et indispensables pour la conduite de leurs opérations et offrent aux décideurs de la sphère financière et de l’économie réelle des structures appropriées pour faciliter la mise en œuvre de leur politique. Elles ne se réduisent pas à quelques fonctions périphériques mais sont au cœur de nos économies». Une place financière regroupe en un seul et même lieu une communauté d’acteurs tous avec des métiers différents les uns des autres : investisseurs, émetteurs, intermédiaires, tous types de spécialistes dans différents domaines comme l’informatique, analystes financiers ou en risque, juristes ou fiscaliste. Cependant une place financière met à la disposition de tous ces intervenants un élément essentiel à l’existence et au fonctionnement du lieu : tout d’abord des architectures facilitant les échanges tout en étant très sécurisées afin de procéder au paiement, ou à la compensation et en parallèle une architecture règlementaire essentielle qui fournit aux acteurs un moyen sûr de sécuriser les transactions et d’assurer leur transparence, sans enfermer les places dans un cadre trop règlementaire.

Commentaires