Les relations sino-africaines Mémoire ou thèse by tolleb

Les relations sino-africaines
Mémoire qui traite du développement croissant des échanges entre la Chine et l'Afrique.
№ 6830 | 13,220 mots | 34 sources | 2008
Publié le juin 29, 2008 in Commerce , Économie , Histoire , Relations Internationales
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Pékin entend bien faire valoir une certaine légitimité historique comme élément fondateur et légitimant de sa politique actuelle sur le sol africain. Il faut alors remonter loin dans l’Histoire pour voir les premiers échanges, ou tout du moins des contacts probants entre les deux continents.
Dès le Xème siècle avant JC des liens s’établissent entre l’Egypte et la Chine. Ensuite sous la dynastie des Ming le navigateur Zheng He part lui aussi vers l’Ouest et atteint ainsi Zanzibar.
Cependant, il est à noter que ces interactions Chine-Afrique ne sont que des points dans une Histoire où finalement, l’éloignement géographique aussi bien que les facteurs politiques auront raison d’un développement plus ample.

I. La puissance économique de la Chine en Afrique : un fort potentiel au risque permanent
A. Une diplomatie économique chinoise qui suscite un nouvel espoir en Afrique…
B. … Mais une présence chinoise de plus en plus imposante qui expose une fois de plus le continent africain aux risques

II. La dualité du fait politique : s’imposer sur la scène internationale au détriment possible de l’équilibre politique de l’Afrique
A. Les impacts politiques en Afrique de la stratégie chinoise
B. Affirmation d’une puissance en devenir vis-à-vis des autres Nations

Extrait du document:

Ce n’est qu’avec la conférence de Bandung en 1955 que des liens ont pu se tisser à nouveau entre les deux entités. Le contexte est d’ailleurs d’autant plus intéressant pour la Chine que comme le souligne Adama Gaye: « le terrain était d’autant plus favorable à la Chine qu’elle disposait, à l’aube des indépendances africaines d’un atout supplémentaire. Tout la rapprochait en effet des pays africains qui venaient de briser les chaines du colonialisme en se vengeant, comme elle, de longues années de domination extérieure.» D’ailleurs, cela fournit un autre des atouts que tente de faire valoir actuellement la Chine en Afrique.

Commentaires