Merleau-Ponty et le bergsonisme Mémoire ou thèse by Hugoo

Merleau-Ponty et le bergsonisme
Etude sur l'évolution du rapport qu'entretient la philosophie de Merleau-Ponty avec le bergsonisme.
№ 2074 | 18,340 mots | 16 sources | 2007
Publié le déc. 05, 2007 in Philosophie
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les deux premiers ouvrages de Merleau-Ponty s'inscrivent dans la démarche d'une phénoménologie husserlienne très critique à l'égard de Bergson. Cependant, l'importance chez Merleau-Ponty de la corporalité du sujet va conduire ce dernier à une réévaluation des concepts bergsoniens.

I. La critique merleau-pontienne du bergsonisme ; lecture de La structure du comportement et de la Phénoménologie de la perception.


II. Relecture et réhabilitation du bergsonisme ; du Cours de 1947-48 jusqu’à Le visible et l’invisible.

Extrait du document:

Nous devons, dans un premier temps, nous arrêter un peu longuement sur les toutes premières manifestations de la relation philosophique que va entretenir Merleau-Ponty avec le bergsonisme. Car bien que l’attitude très critique qu’il adopte dans ses deux premières œuvres ne semble rien présager de bon au sujet de Bergson, il n’en reste pas moins qu’après la parution de Le visible et l’invisible le rapport existant entre la philosophie de Merleau-Ponty et celle de Bergson devient indéniable. Dans La structure du comportement, puis dans la Phénoménologie de la perception, les références explicites à Bergson sont peu fréquentes ; et pour cause, les quelques passages qui lui sont dédiés esquissent une sérieuse critique non seulement des résultats, mais encore plus particulièrement de la méthodologie bergsonienne. En ce sens, il est essentiel à notre recherche de suivre l’évolution de la relation, d’assister à la construction du rapport entre Merleau-Ponty et le bergsonisme, et ce en commençant à la source, aussi trouble soit elle. Car il n’est pas improbable qu’on parvient, dans l’expression de ces critiques ponctuant La structure du comportement et plus particulièrement la Phénoménologie de la perception, à trouver un certain type d’affinité mal assumée par Merleau-Ponty.
  • Dissertation philosophique de l'oeuvre 'La pensée et le mouvant' de Bergson illustrant le fait que les pensées, les émotions et la perception d'images ont une affluence sur le comportement.
    № 14411 | 1,240 mots | 1 source | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Ce document est une étude de la partie « Ouvrages » de Sens et Non-sens de Merleau-Ponty.
    № 107 | 1,800 mots | 1 source | 2007 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de philosophie qui traite de la possibilité d'un passage philosophique entre l'ontologie de la chair chez Merleau-Ponty et le constructivisme de Deleuze.
    № 2204 | 3,220 mots | 0 sources | 2007 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires