Projet de développement d’un complexe culturel, sportif et touristique Mémoire ou thèse by albi

Projet de développement d’un complexe culturel, sportif et touristique
Mémoire qui présente la conception et la réalisation d'un complexe dans la province de Nghe An au Vietnam.
№ 7142 | 910 mots | 0 sources | 2005
Publié le juil. 13, 2008 in Architecture , Géographie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Actuellement, le Vietnam est en voie de développement. Dans ce processus, la construction et le développement des infrastructures du pays tiennent un rôle très important.
A côté de bâtiments qui répondent au besoin de logement des habitants, on doit avoir des ouvrages qui servent le but de l’organisation des activités culturelles, touristiques et sportives. En grandes villes, Hanoi ou Ho Chi Minh ville, quelques ouvrages de grande envergure comme : le stade My Dinh, l’omnisports Phu Tho, etc…. ont déjà été construits, mais dans les autres provinces, il manque des ouvrages comme cela.

1) Architecture
2) Structure
3) Circulation
4) Eclairage et ventilation
5) Système contre l’incendie
6) Système d’alimentation et d’evacuation de l’eau
7) Système d’électricité

Extrait du document:

L’ouvrage “Le palais de représentation des dauphins”, c’est une tranche du projet de construction du complexe culturel, sportif et touristique Cua Lo. Cet ouvrage se situe à la banlieue du commun Cua Lo, à distance de 2 kilomètres au bord de la mer. Le maître d’ouvrage, c’est le Comité populaire du commun Cua Lo. L’aire du plan d’exécution est environ de: 53692m2. La capacité de la tribune: 2000 places. (...) L'ouvrage possède une configuration moderne et ses fonctions sont pratiques. Sa toiture est une ferme spatiale avec la forme exceptionnellement esthétique et impressionnante, avec les courbes fines qui nous rendent l’image d’un dauphin étant en train de dominer des vagues de la mer. La toiture se compose en deux parties: la partie principale exprimant le corps du dauphin et la partie supplémentaire exprimant sa queue.

Commentaires