" Toxique Ô Manie " : Étude des liens entre addiction et crise maniaque Mémoire ou thèse by Naolyne

" Toxique Ô Manie " : Étude des liens entre addiction et crise maniaque
Mémoire analysant le lien entre la consommation de toxique et la crise maniaque en s'appuyant sur le cas d'une patiente bipolaire et toxicomane.(pdf)
№ 29121 | 12,610 mots | 21 sources | 2012 | FR
Publié le déc. 10, 2012 in Médecine et Santé , Psychologie , Questions Sociales
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Pour reprendre P-L. Assoun, la toxicomanie c'est la manie des toxiques. C'est autour de cette idée que va s'articuler cette recherche. Le terme « toxicomanie », par son étymologie, dépasse la simple idée de dépendance. Il vient du grec toxikon, « poison » et mania, « folie » et signifie que quelqu'un use de manière répétée et excessive d'une ou plusieurs substances toxiques sans justification thérapeutique. Ce terme décrit l'effet d'un poison et d'une consommation folle, par ses quantités ou ses effets. Mais le terme mania, désignant « folie, démence, état de fureur », renvoie également à une pathologie distincte, l'état maniaque. La manie appartient aux troubles de l'humeur. On peut la trouver dans plusieurs tableaux cliniques. On explorera ici le trouble bipolaire. Quant au « poison », le développement se fera autour du toxique alcool. À travers l'histoire singulière de Manon, il s'agit d'illustrer la richesse et la complexité des questions, autant cliniques que théoriques, touchant à la problématique de la manie et de la toxicomanie alcoolique.

Chapitre I : Méthodologie
Chapitre II : Observations cliniques
Chapitre III : Liens Theorico-cliniques

Extrait du document:

Commençons par retracer le développement historique de cette pathologie. Le trouble bipolaire est né en psychiatrie et s'est développé grâce aux aliénistes du XIXe siècle. L'alternance ou l'association de manies et de mélancolies ont été initialement décrites par Falret ainsi que par Baillarger, la même année 1854, sous les vocables de folie circulaire et folie à double forme. Les deux notions diffèrent quelques peu : contrairement à la folie circulaire, la folie à double forme ne comporte pas d'intervalle libre entre manie et mélancolie.

Commentaires