"Le déclin de l'Occident" d'Oswald Spengler Monographie by ManuelMunoz

"Le déclin de l'Occident" d'Oswald Spengler
Monographie qui pose la question de savoir comment, dans cet ouvrage, Spengler a constitué une conception cyclique qui appréhende l'histoire de l'humanité dans sa totalité.
№ 6329 | 4,610 mots | 23 sources | 2008
Publié le juin 15, 2008 in Histoire , Littérature
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Cet ouvrage est une esquisse d'une morphologie de l'histoire universelle, écrit avant la Première Guerre Mondiale et publié pour sa première partie en 1918 et pour la seconde en 1922.
Peu a peu, Spengler devient un auteur mondialement connu, et incontournable de la «Révolution conservatrice» qui s'opposa à la République de Weimar. Dans son ouvrage Oswald Spengler distingue huit cultures majeures : l'Egypte, la Babylone, l'Inde, l'Antiquité, le Mexique, l'Arabie, la Chine et l'Occident.
Il considère qu'il n'y a pas d'histoire unitaire et linéaire, il met en avant la conception cyclique de l'histoire, il y a des cycles de Hautes Cultures caractérisées par les étapes de toute vie humaine, à savoir naissance, jeunesse, maturité, vieillesse, mort.

I. La conception cyclique de l'histoire selon Oswald Spengler

a) L'opposition entre «Kultur» et «Zivilisation»
b) L'appréhension de l'histoire de l'humanité dans sa totalité
c) La mondialisation et le déclin de la civilisation occidentale

II. Les parallélismes entre les différentes cultures

a) Les époques spirituelles «contemporaines»
b) Les époques esthétiques «contemporaines»
c) Les époques politiques «contemporaines»

Extrait du document:

Oswald Spengler est né à Blankenburg dans la région du Harz en Allemagne le 29 mai 1880, il est décédé le 8 mai 1936 à Munich. Après avoir obtenu son baccalauréat en 1899, il se consacre à l'étude des mathématiques, des sciences naturelles et de la philosophie à Hall, Munich et Berlin. Il rédige sa thèse de philosophie sur les Fondements métaphysiques de la philosophie d'Héraclite (Die metaphysische Grundgedanke der Heraklitischen Philosophie), sous la direction d'Alois Riehl . Il exerce ensuite pendant plusieurs années le métier d'enseignant, mais cela ne lui convient guère, l'un de ses biographes confiera que «la simple vue des murs du lycée provoquait chez lui une dépression nerveuse» . Suite à un héritage laissé par sa mère Spengler se retire de l'enseignement, part s'installer à Munich pour se consacrer à l'écriture, qui est fortement influencée par des auteurs tels que Heackel, Vaihinger, Nietzsche et surtout Goethe.

Commentaires