L'unité d'addictologie : lien entre masque et place Rapport de Stage by Naolyne

L'unité d'addictologie : lien entre masque et place
Rapport de stage effectué dans une unité d'addictologie cherchant le lien entre la nécessité de se cacher derrière le masque du "Je" et le positionnement clinique.(pdf)
№ 29120 | 3,775 mots | 0 sources | 2012 | FR
Publié le déc. 10, 2012 in Psychologie , Sociologie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'institution accueille majoritairement des patients souffrant de psychose, de dépression ou de problématique addictive (alcool, toxique ou médicament). Chaque pavillon est géré par un cadre de santé. Il comprend un psychiatre chef d'unité, un psychiatre assistant, un psychologue, un assistant social, une équipe infirmière jour et nuit. Certains soignants travaillent sur un pavillon, d'autres soignants interviennent sur plusieurs. Il m'a fallu quelques temps avant de bien comprendre qui faisait quoi et où. durant ce stage, j'ai fait la rencontre surprenante avec Natacha. À partir de ma rencontre avec femme, je vais tenter d'illustrer la richesse et la complexité des questions touchant à ma position psychique de stagiaire. Je m'appuierai sur l'illustration clinique de cette patiente, souffrant de dépendance, afin de retranscrire comment et pourquoi je me suis réfugiée derrière un masque, le masque de l'étudiante – porte-parole de la théorie et plaquée aux attentes institutionnelles – pour arriver finalement à déposer ce masque et prendre une place et une fonction définies, grâce à une différenciation de mes référentes.

I. Présentation du lieu de stage
II. Natacha : Une entrée bouleversante

Extrait du document:

J'ai ensuite revu Natacha dans le « groupe parole alcool ». J'étais toujours prise dans cette position passive. Parfois, j'avais l'impression de venir uniquement pour la voir. C'est à la fin de la séance qu'un événement inattendu allait devenir l'amorce de mon changement de positionnement. Les patients quittaient la salle, Natacha me regarda et me dit : « à lundi, pour la consultation avec le médecin ». Je lui répondis que je ne venais pas en stage le lundi et que je ne serai pas là. Son expression de déception me fit comprendre que je n'étais pas seulement observatrice malgré moi mais que j'avais une place différente et que je ne l'exploitais pas. Mais quelle était cette place ?

Commentaires