L'utopie et la contre-utopie ? TPE

L'utopie et la contre-utopie ?
TPE analysant quatre œuvres littéraires et se demandant ensuite et en s'appuyant sur ces différentes analyses littéraires si le concept d'utopie peut exister sans celui de contre-utopie, et vice-versa. (pdf)
№ 17716 | 4,020 mots | 4 sources | 2010
Publié le juil. 11, 2010 in Littérature , Philosophie
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'utopie peut se définir comme un pays imaginaire où un gouvernement idéal règne sur un peuple heureux. La contre-utopie est donc par conséquence un pays imaginaire où un gouvernement totalitaire règne par la terreur et l'inexistence des libertés individuelles et collectives sur un peuple soumis, sans aucune préoccupation du bonheur dudit peuple. Afin de savoir si l'utopie et la contre-utopie sont indissociables, nous nous appuierons sur quatre romans littéraires : "1984" de Georges Orwell, "La Ferme des Animaux" de George Orwell, "Le Meilleur des Mondes," d'Aldous Huxley et "Fahrenheit 451" de Ray Bradbury.


I/ Analyses de quatre romans-références de la contre-utopie et de l'anticipation sociale
II/ Dossier : L'utopie et la contre-utopie

Extrait du document:

Dans ses rêves les plus généreux, l'homme a toujours cherché
l'égalité de tous partout. Il est apparu évident, avec tous les essais et toutes les expérimentations, parfois désastreuses et tragiques qui se sont déroulées tout au long de l'Histoire que l'égalité de tous à la naissance est impossible. D'abord tout simplement biologiquement, mais aussi moralement.
  • Dissertation se demandant si la fonction principale de l'utopie est de faire rêver ou de faire réfléchir.
    № 28430 | 1,670 mots | 0 sources | 2012 | FR | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui pose la question de savoir si cet ouvrage peut être qualifié d'utopique.
    № 11282 | 1,980 mots | 0 sources | 2008 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Fiche de lecture de l'ouvrage « L'Utopie », de Thomas More dans lequel il décrit sa perception de la nature humaine et de l'idéal politique.
    № 24784 | 2,680 mots | 0 sources | 2011 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires