La loi de Snell-Descartes et le principe de « moindre temps » de Fermat TPE by eu

La loi de Snell-Descartes et le principe de « moindre temps » de Fermat
TPE se demandant dans quelle condition est valable l'affirmation "le chemin le plus court n'est pas le chemin le plus rapide" et cherchant à déterminer pourquoi la forme des objets submergés varie et quel paramètre influence ce phénomène.
№ 27761 | 1,995 mots | 13 sources | 2012 | FR
Publié le janv. 22, 2012 in Chimie , Mathématiques , Physique , Sciences
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'une des activités la plus ancienne de l'humanité, était la pêche. Pendant ce processus les gens ont observé que les objets submergés avaient une forme un peu différente par rapport à ce qu'on observait en plein air. Pourquoi ? Après avoir répété expérimentalement les observations des anciens et énoncé la loi de Snell-Descartes, nous étudierons le principe de « moindre temps » de Fermat.

1-Historique
2-Expérience
3-Démonstration de la loi de Snell-Descartes
4-Application de la réfraction
5-La réfraction est un « mensonge »

Extrait du document:

La première explication scientifique pour ce phénomène est associée à la campagne Égyptienne de Bonaparte. Le corps expéditionnaire français passait par le désert, près de Nil. La monotonie des plaines était rompue par seulement quelques villages situés au-dessus ; ceux-ci se reflétaient dans le sable. Au cours de la journée, quand le soleil réchauffait la surface de la terre, elle semblait submergée par une inondation, et les villages paraissaient des îles dans un lac sans limites. Sous chacun de ceux-ci, on observait son image en miroir.

Commentaires