Le microscope TPE

Le microscope
TPE se demandant en quoi le microscope a révolutionné la science.
№ 30713 | 5,055 mots | 0 sources | 2014 | FR
Publié le mai 31, 2014 in Physique , Sciences
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Depuis de nombreux siècles, la curiosité des hommes les a poussés à observer le monde de l'infiniment petit.
Avant la découverte du premier microscope les scientifiques comme les ovistes, les animalculistes, les séministes, etc... n'étaient pas d'accord sur comment l'Homme était conçu et comment il concevait.
Aristote est le premier à observer et décrire les formes vivantes. Il pratique la dissection et même la vivisection, mais ne peut que se concentrer sur ce qu'il voit et non l'infiniment petit car les connaissances étaient très minimes a cette époque, on commençait seulement a apprendre la constitution de nous même et de ce qui nous entoure.

1. La loupe jusqu'au premier microscope
2. Les premières avancées
3. Les dernières innovations

Extrait du document:

Utilisation d'une substance non spécifique fluorescente naturellement, exemple : rhodamine et fluoresceine. Cette substance est fixée sur un anticorps spécifique d'un antigène. La spécificité est due à l'anticorps. La fluorescence observée permet de localiser l'antigène.
Traceurs de lignage cellulaire en biologie du développement : la rhodamine, la fluorescéine, le Texas red ou autre est fixé sur une molécule de dextran. Le tout est micro injecté dans une cellule et les cellules filles seront marquées au cours du développement embryonnaire.
Intégration d'une séquence codant pour une protéine naturellement fluorescente dans le "gène" codant pour une protéine. La protéine recherchée devient naturellement fluorescente et les observations peuvent se réaliser "in vivo".
Des techniques utilisant cette microscopie ont été développées :

- immunofluorescence (marquage à l'aide d'un anticorps couplé à un fluorochrome) ;

- FISH ou hybridation fluorescente in situ pour marquer des séquences nucléotidiques grâce à des oligonucléotides couplés à des fluorochromes ;

- FRET ou transfert d'énergie entre molécules fluorescentes permet de visualiser si deux molécules interagissent

Commentaires