Les victimes d'armes à feu en France et aux Etats-Unis TPE by elow63

Les victimes d'armes à feu en France et aux Etats-Unis
TPE sur la violence et les armes aux Etats-Unis comparé à la France. Ce document pose la question de savoir pourquoi il y a plus de morts par balles aux Etats-Unis qu’en France.
№ 7120 | 3,100 mots | 0 sources | 2008
Publié le juil. 11, 2008 in Sociologie , Questions Sociales
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La question des morts par balles est une question avant tout d’ordre social et politique. Beaucoup de personnes pensent que les Etats-Unis sont une nation violente ; il est vrai, les chiffres parlent d’eux-mêmes : environ 30 000 morts par balles par an, chiffres que l’on a voulu comparer avec ceux de la France : environ 1 000 morts par balles par an. Cet écart fait poser de nombreuses questions : les raisons sont-elles culturelles, politiques, sociales ?

I ) Les différences entre les deux pays sur le plan culturel et politique
1° L'histoire et les armes
2° Le second amendement : élément politique mais aussi culturel

II ) Les différences entre les deux pays : cas concrets
1° Le nombre de morts par balle
2° Les peines encourues
3° Les réglementations relatives aux armes

Extrait du document:

L'amour que portent certains américains à leurs armes ne date pas d'hier, cet attachement est né depuis la naissance de la nation, et s'est renforcé au fil des années, à tort ou à raison.
Tout commence pendant la Révolution américaine. C'est une milice qui est à l'origine de cette révolution, composée de militants appelés "minutemen", du fait qu'ils avaient arme et équipement chez eux et devaient être prêts dans la minute lorsqu'ils étaient appelés. Cette révolution a eu lieu de 1775 à 1783, dès lors, les armes possédaient des connotations positives pour les Américains, car c'est ici via les armes qu'ils obtiennent leur indépendance.
Ce mouvement est alors renforcé par la conquête de l'Ouest pendant laquelle les Américains ont étendu leur territoire. Ils ont massacré plus de cinquante millions de bisons dans le but d'exterminer les indiens qui vivaient de cette viande. Pendant cette période, on relève l'apparition des «Wanted posters» et des chasseurs de primes.

Commentaires