Agriculture biologique : le cas du Sénégal Travail de Recherche by clarisse64

Agriculture biologique : le cas du Sénégal
Travail de recherche se demandant en quoi et comment l'agriculture biologique peut être un facteur contribuant au développement durable au Sénégal.
№ 24545 | 4,670 mots | 8 sources | 2011
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La crise agricole au Sénégal est un problème généralisé aux pays d'Afrique subsaharienne. On estime que le continent noir a besoin de tripler sa productivité agricole d'ici 2050, afin de suivre le rythme soutenu de la croissance démographique. L'Afrique a donc besoin d'une « révolution verte », mais elle ne doit pas s'opérer de la même manière qu'une quarantaine d'années auparavant en Asie, avec une utilisation massive de pesticides et d'engrais. Elle doit se faire dans l'optique d'un développement durable, c'est-à-dire « un développement qui répond aux besoins des générations du présent, sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs », comme le défini le rapport Brundtland de 1987. En 2007, lors d'une conférence internationale, la FAO a mis en lumière les aspects bénéfiques que pouvaient avoir l'agriculture biologique au niveau du développement économique et social des populations et au niveau environnemental. Cette solution peut commodément être envisagée pour le cas du Sénégal.

I) Les freins, en passe d'être surmontés, à l'essor de l'agriculture biologique au Sénégal
II) Les effets en termes de développement durable de l'agriculture biologique au Sénégal

Extrait du document:

Le contexte politique était alors favorable au développement de l'agriculture biologique puisque l'on assistait à un désengagement de l'État, suite aux réformes liées aux politiques d'ajustement structurel imposées par le Fonds Monétaire International et la Banque Mondiale, ce qui a poussé les paysans à prendre des initiatives et à faire preuve d'une plus grande autonomie, en trouvant un mode alternatif de production.

Commentaires