« Angélique et Médor », Toussaint Dubreuil Travail de Recherche by hda23

« Angélique et Médor », Toussaint Dubreuil
analyse de l'œuvre « Angélique et Médor », de Toussaint Dubreuil se demandant dans quelle mesure cette œuvre est significative de l'art sous Henri IV.
№ 30109 | 2,465 mots | 7 sources | 2013 | FR
Publié le oct. 07, 2013 in Arts , Histoire de l'Art , Littérature Etrangère
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Toussaint Dubreuil (1561-1602) est le peintre du roi, sous Henri III et Henri IV. Ses contemporains, qui l'appréciaient, parlent de ses «beaux tableaux»; ils l'estimaient «singulier en son art» . Il puise son inspiration dans la mythologie avec Les Métamorphoses d'Ovide ou dans la littérature de l'Arioste avec le Roland Furieux (1532). Nous en étudierons un exemple. En effet, Toussaint Dubreuil en a choisi un extrait et a réalisé Angélique et Médor (Fig. 1). Roland Furieux est l'œuvre de Ludovico Ariosto (1474-1533), plus connu sous le nom de l'Arioste, poète italien de la Renaissance. L'ouvrage composé de 46 chants se situe au temps des croisades chrétiennes sous Charlemagne. Il met en scène une multitude de personnages, parmi lesquels des héros légendaires, imaginaires ou mythologiques. L'intrigue principale, issue de la Chanson de Roland, est la guerre imaginaire entre les Sarrasins et les paladins de Charlemagne . Trois personnages tiennent une place prédominante dans le poème: Roland qui est éperdument amoureux de l'indifférente Angélique, elle-même éprise de Médor, simple soldat sarrasin. L'épisode représenté est tiré du chant XI. Médor, grave sur l'écorce d'un arbre le nom d'Angélique. Ce signe d'amour engendrera la folie furieuse et jalouse de Roland.

I. Le style de Toussaint Dubreuil
II. L'œuvre au service du pouvoir royal

Extrait du document:

Le thème de la folie de Roland n'a pas été privilégié par la plupart des artistes classiques, qui lui ont largement préféré les amours d'Angélique et Médor. Toussaint Dubreuil représente le moment où les deux amants gravent leurs noms sur un arbre. L'œuvre présente les personnages dans un décor naturel sommairement esquissées, qui se succèdent par un contraste lumineux où simplement chromatique. Tels des décors de théâtre, ils mettent en scène l'action des personnages.

Commentaires