Apprentissage du français au sein des centres sociaux et socioculturels Travail de Recherche

Apprentissage du français au sein des centres sociaux et socioculturels
Travail de recherche sur l'apprentissage du français au sein des centres sociaux qui sont le résultat d'une force collective fortement impliquée dans un projet et mettant tout en œuvre pour atteindre des objectifs.
№ 18834 | 22,870 mots | 15 sources | 2010
Publié le août 12, 2010 in Sciences de l'Education , Sociologie
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

C'est au début du XXème siècle qu'apparait l'ancêtre des centres sociaux à savoir les « maisons sociales » une dizaine d'années après l'émergence des premiers « settlements » l'équivalent des centres sociaux en Angleterre. Ils furent crées en 1884 dans la région de Londres par un pasteur dénommé Samuel Barnett et son épouse dans un souci éducatif. En effet, il s'agissait de «settlement universitaire » ayant pour objectif d'être un espace d'échange, de partage de connaissances entre des étudiants et des nécessiteux qui à l'époque étaient par extension les membres de la classe ouvrière. Cette naissance au sein d'un milieu religieux, est un phénomène qui s'est importé auprès de ce qu'on appellera les centres sociaux et socioculturel français.

I) Evolution historique des centres sociaux et socioculturels
II) La Fédération des centres sociaux et socioculturels dans le département du Rhône
III) Actions de maitrise en langue française

Extrait du document:

Chaque personne possède des capacités différentes à partir de ce constat le centre social possède la volonté non de faire germer une élite constituer de personnes aisées mais une élite qui prendrait le meilleur de tous cela non pas dans le but de dominer ni de diriger mais de motiver, d'animer nous précise l'auteur : « Car c'est de cela qu'il s'agit : susciter les énergies, entrainer, animer. Dans le centre social, l'élite est issue de l'action commune et sert cette action commune : une élite solidaire sur une société solidaire, Ainsi, chacun y trouve son compte, avec une activité qui lui correspond et rien ne l'empêche de proposer lui-même des activités qui peuvent être négociable.

Commentaires