"Buffalo 66", Vincent Gallo Travail de Recherche

"Buffalo 66", Vincent Gallo
Analyse de la séquence du dîner en famille située au début du film "Buffalo 66" réalisé par Vincent Gallo posant la problématique de l'enfance au travers du regard de Billy.
№ 28446 | 2,200 mots | 0 sources | 2012 | FR
Publié le juin 05, 2012 in Cinéma , Arts
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Buffalo 66' est le premier film en tant que réalisateur de Vincent Gallo. Il sort en salle en 1998. Ce long-métrage, symbole de l'underground du cinéma américain, met en scène un personnage plein de démons, incarné par un acteur-auteur tout aussi névrosé. En effet il a réussi à se faire haïr par tous les acteurs qui jouaient sur son plateau. Ainsi la similitude, entre le personnage et l'acteur, est troublante. Il s'agit d'un film personnel, dans lequel Vincent Gallo exerce de nombreux postes autres que celui d'acteur et de réalisateur . Le film est centré le personnage de Billy Brown incarné par Vincent Gallo. Il sort juste de prison où il a passé cinq ans. Et doit se rendre chez ses parents, à qui il a menti en disant qu'il a passé les cinq dernières années loin du domicile familial puisqu'il s'est marié. En cherchant désespérément des toilettes, il rencontre Layla, une jeune danseuse, à qui il quémande de l'argent pour téléphoner. Il décide alors de la kidnapper et lui demander de se faire passer pour sa femme devant ses parents. La séquence que nous étudierons se situe donc au début du film. Elle commence lorsque Layla et Billy sortent de la voiture pour se rendre chez ses parents et se termine lorsque le père entraîne Layla écouter ses cassettes. Les acteurs qui y jouent sont : Vincent Gallo dans le rôle de Billy Brown, Christina Ricci dans le rôle de Layla, Ben Gazzara et Anjelica Huston interprètent Jimmy et Janet Brown.

I- Les caractéristiques du personnage de Billy Brown
II- La relation avec sa famille
III-Les particularités du rôle de Layla

Extrait du document:

Jan Brown lui propose du chocolat. Billy répond qu'il est allergique tandis que sa mère s'obstine. Un petit carré se découpe dans l'image en montage alterné. On y voit Billy petit garçon, les joues gonflées, du chocolat partout autour de la bouche. En fond sonore on entend Billy adulte désespérer que sa mère ne s'en rappelle pas, il invoque l'épisode des urgences, mais rien y fait. Le petit carré, post it d'un souvenir, s'agrandit. Janet est jeune et s'effraie relativement de voir son fils souffrant.
  • Exposé d'archéologie qui se propose de présenter l'aqueduc de Nîmes en soulignant la diffuculté de sa construction et de son entretien.
    № 2668 | 3,630 mots | 0 sources | 2007 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé qui montre, à travers l'étude de "L'autoportrait à l'oreille bandée", en quoi Vincent Van Gogh est un avant-gardiste.
    № 11968 | 1,750 mots | 0 sources | 2009 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Fiche de lecture de l'ouvrage « Les maras, gangs d'enfants » de Frédéric Faux qui procède à une analyse comparative des rapports de force des maras, gangs d'enfants, et les guerres des sociétés traditionnelles. (PDF)
    № 30896 | 4,030 mots | 0 sources | 2012 | FR | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires