Convertisseurs numériques analogiques (commutation de courant) Travail de Recherche by wafae

Convertisseurs numériques analogiques (commutation de courant)
Travail de recherche sur les convertisseurs numériques analogiques (CNA) qui fait le point sur les deux types existant sur le marché : les CNA à résistances pondérées et les CNA à résistances à réseau R-2R.
№ 7567 | 2,485 mots | 9 sources | 2008
Publié le juil. 31, 2008 in Electronique
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le rôle du Convertisseur Numérique Analogique est de convertir un signal numérique en un signal analogique. Pour cela, à chaque valeur numérique, le CNA fait correspondre une (une et une seule) valeur analogique. La tension analogique va alors varier par « bonds » et non pas de façon continue. La tension de sortie sera alors en forme d’escalier et pourra ensuite être filtrée afin de lisser les discontinuités.

A/ Principe général du CNA
1/ Introduction
2/ Caractéristiques principales des CNA

B/ CNA à commutation de courant
1/ Principe de fonctionnement
2/ Confrontation du CNA à commutation de courant aux autres CNA

C/ Applications
1/ Différents types d’utilisation
2/ Un exemple concret : Le RAMDAC

Extrait du document:

La plupart des convertisseurs numériques analogiques utilisent une technologie Cmos 0,18 microns. La consommation est alors modérée puisqu'elle est de l’ordre de 600mW à la cadence de 500Méch/s. Sa consommation est d'environ 1W à sa cadence maximale. On utilise les Cmos pour en mettre davantage sur la puce (filtre d’interpolation modulateur complexe...) Une autre technologie est aussi souvent utilisée, il s' agit de la technologie biCmos SiGe. La puce est ici plus petite, de l’ordre de 0,13 microns. On atteint alors des fréquences d’échantillonnage de l’ordre de 1 Géch/s (même si le dernier modèle utilisé dans les communications à très haut débit atteint 22Géch/s). Sa consommation est relative à ses performances à savoir 1,8W. Cependant dans les technologies mos standards les résistances sont trop imprécises.

Commentaires