Définition de "l'éthique" en didactique des langues Travail de Recherche by lucileber

Définition de "l'éthique" en didactique des langues
Dissertation de linguistique qui tente de définir comment le terme d'"éthique", qui est complexe dans le monde contemporain, peut être défini et appliqué à la didactique des langues et des cultures.
№ 1753 | 1,070 mots | 6 sources | 2007
Publié le nov. 14, 2007 in Sciences de l'Education , Linguistique
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L’éthique est « une réflexion sur les moyens de parvenir au bonheur » et, plus particulièrement, pour Aristote « l’étude des moyens de parvenir à la paix de l’âme ». Ce document présente, tout d’abord, la définition de l'éthique au sens philosophique, selon son évolution diachronique pour arriver au problème que pose aujourd’hui ce concept. Il présente, ensuite, la distinction entre « éthique » et « morale », pour enfin appliquer la notion d’« éthique » à l’enseignement des langues.

Extrait du document:

Etymologiquement, les termes « morales » et « éthique » sont similaires : le mot « éthique » vient du terme grec « ta éthè » qui signifiait « coutume », et le terme « morale » vient de « mores », signifiant « mœurs ». Selon le Petit Robert, le terme « éthique » se définit comme étant la science de la morale, c'est-à-dire l’art de diriger la conduite. Nous verrons cependant, que ce terme est ambigu et a pris différents sens au fil des siècles, pour arriver à une notion complexe, pouvant prendre un sens différent selon les domaines. Le terme « éthique » ne va pas être perçu de la même manière en sociologie, philosophie, politique, etc Comment ce terme complexe, problématique dans le monde contemporain, peut il être défini et appliqué à la didactique des langues ? En quoi ce terme est il particulièrement important en didactique des langues et des cultures ?

Commentaires