Enluminure médiévale Travail de Recherche by Mariposa

Enluminure médiévale
Commentaire d'une enluminure de pleine page tirée du Pentateuque de Tours se demandant quel mode d'expression a choisi l'enlumineur pour narrer les épisodes de l'Exode.
№ 29726 | 2,265 mots | 0 sources | 2013 | FR
Publié le mai 24, 2013 in Arts , Histoire de l'Art
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'enluminure de pleine page est extraite du Pentateuque de Tours dont il reste aujourd'hui 19 illustrations conservées à la BNF. La monumentalité de l'image rappelle les miniatures du codex syriaque dit Évangiles de Rabula dont l'exécution est presque contemporaine au Pentateuque à la différence près que les enluminures ne sont pas réunies en tête de volume. Au même titre que d'autres manuscrits du VIe et VIIe siècle, la couleur pourpre est abondamment utilisée et sert de cadre à l'enluminure. Mais le pourpre ici a presque totalement disparu, seule une bande dans la partie inférieure et quelques parties monochromes subsistent. Quelques écritures viennent identifier des personnages de l'image qui prend ici une ampleur manifeste si nous la comparons avec les images des Bibles de Vienne ou de Sinope où la miniature se développait à la manière d'une frise à la suite du texte. L'enluminure qui, dans un premier temps, a vocation d'illustrer le texte qui se situe sur le folio en vis-à-vis décrit plusieurs épisodes qui relatent la vie de Moïse : la remise de la Loi, la présentation au peuple des Tables suivie dans la partie inférieure, de la présentation du Tabernacle. Comment s'articulent les trois récits au sein de la page ?

1. La mise en place d'un discours narratif
2. Une expression artistique de l'Antiquité tardive à la croisée des styles

Extrait du document:

La dernière scène occupe une place prépondérante au sein de l'image puisqu'elle recouvre la moitié du folio. Il s'agit de la présentation du tabernacle tel que l'avait demandé Dieu à Moïse. On retrouve les matériaux prescrits par la parole divine dans le texte de l'Exode : le bois du coffre et de l'armature, les tentures bleues et pourpres, les couronnes suspendues en or diffusant la lumière divine et le tissu incrusté d'or posé sur le tabernacle. La construction se déploie avec faste et monumentalité sur les trois quarts de la scène comprimant les personnages sur les côtés.
  • Mémoire s'interrogeant sur la notion d'enchantement dans le cadre du merveilleux, et visant à exploiter le caractère littéraire de l'enchantement en se basant sur différentes œuvres du corpus.
    № 20274 | 65,535 mots | 23 sources | 2005 | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé portant sur la musique en France au XIIème siècle et décrivant, les liens historiques, les innovations, les compositeurs et un exemple d'œuvre de ce qui fut appelé : L'Ars Antiqua.
    № 8593 | 3,215 mots | 0 sources | 2004 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de littérature médiévale qui se demande si le XIIème siècle a vraiment connu une reconquête du rêve et, dans ce cas, si elle a eu pour effet une plus grande ferveur envers Dieu.
    № 9577 | 1,570 mots | 0 sources | 2007 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires