Ergothérapie et activités sportives Travail de Recherche by kalika3

Ergothérapie et activités sportives
Travail de recherche qui montre dans quelle mesure les activités physiques adaptées peuvent contribuer à la réadaptation de la personne handicapée, et plus précisément de la personne paraplégique.
№ 3226 | 1,940 mots | 13 sources | 2007
Publié le févr. 06, 2008 in Médecine et Santé , Sociologie , Sport
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Il est primordial de faire la distinction entre la notion de réadaptation, qui peut être définie comme l’ensemble des mesures thérapeutiques visant à permettre à une personne handicapée de reprendre une vie sociale et professionnelle normale, à être autonome et indépendante; et celle de rééducation qui quant à elle est l’action de refaire l'éducation d'une fonction lésée.
D’autre part, la notion de sport sous-entend les idées de performance et de règle, elle est donc impropre lorsque l’on parle de réadaptation de la personne handicapée. Dans le cas de patient paraplégique, on emploie donc le terme d’activités physiques et sportives.
Ce devoir s'intéresse, dans un premier temps, aux apports bénéfiques que peut procurer la pratique d’activités physiques à un paraplégique. Puis, dans un second temps, présente les différentes limites qui sont rencontrées en centre de rééducation pour mettre en place un programme d’activités physiques, ainsi que les contre-indications existantes. Enfin, propose les quelques activités physiques et sportives pouvant être pratiquées par la personne paraplégique.

I. Les bienfaits des activités physiques
1) Sur le plan physique
2) Sur le plan psychologique
3) Sur le plan social
4) Sur le plan de l’indépendance

II. Limites et difficultés pouvant être rencontrées
1) Les contre-indications médicales
2) Difficultés sur le plan de l’encadrement
3) Difficultés sur le plan matériel

III. Présentation de quelques activités physiques
1) Basket-ball en fauteuil roulant
2) Tennis de table en fauteuil roulant
3) Tir aux armes en fauteuil roulant
4) Escrime en fauteuil roulant

Extrait du document:

De son temps, le médecin grec Hippocrate, préconise déjà l’activité physique comme outil thérapeutique, mais c’est surtout après la seconde guerre mondiale que son utilisation pour et par les personnes handicapées prend son envol. En effet, en 1944, à l’Hôpital de Stoke Mandeville en Angleterre, Sir Ludwig Guttmann introduit l’activité physique comme thérapie dans la rééducation des grands blessés médullaires.
En France, il faut attendre l’année 1954 pour voir les débuts officiels de l’activité physique pour personnes handicapées avec la création de l’Amicale Sportive des Mutilés de France. Puis, quelques années après, sous l’impulsion de rares précurseurs, l’activité physique en fauteuil roulant prend de l’ampleur en tant qu’outil de réadaptation, notamment dans les hôpitaux de Garches et de Fontainebleau. Depuis, l’utilisation de l’activité physique s’est développée, notamment en tant que technique de réadaptation.
  • Exposé sur les programmes d'activité physique adaptés spécialement aux personnes souffrant de maladies neuromusculaires comme l'épilepsie, l'informité motrice cérébrale (IMC) ou d'autres handicaps physiques.
    № 6821 | 5,840 mots | 0 sources | 2007 | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier
  • Etude de cas en relation avec l'animation en athlétisme : activités, objectifs et projets.
    № 6844 | 9,290 mots | 0 sources | 2008 | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation sur la compétence du juge administratif à l'égard des activités de police et sur l'étendue de son contrôle.
    № 24660 | 1,315 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires