Histoire et scandale du canal de Panama Travail de Recherche

Histoire et scandale du canal de Panama
Travail de recherche autour de l'histoire de ce canal, depuis le XVème siecle, jusqu'au scandale. L'echec des travaux va entraînerla ruine des actionnaires de la compagnie du canal de Panama et un krach économique en France.
№ 9717 | 3,510 mots | 20 sources | 2008
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La création du canal de Suez en 1869 par Ferdinand de Lesseps relance l'intérêt et l'idée d'un canal en Amérique centrale. C'est au Congrès international d'Anvers qu'un certain général Heine propose un projet d'un canal inter-océanique créé par M.Gogorza . Dès 1875, le Congrès du palais consacre des séances à ce sujet en la présence de Ferdinand de Lesseps. Les quatre ans qui suivent ce congrès sont des années d'intenses recherches très fructueuses. La conclusion est que le canal est non seulement réalisable, mais tout à fait souhaitable pour la navigation actuelle. Ferdinand de Lesseps accepte donc ce défi.

I. Histoire du Canal de Panama
1. Projets, premières tentatives et premiers échecs
2. Reprise des projets à l'aube du XIXe siècle

II. Scandale du canal de Panama
1. Projet français

Extrait du document:

Les travaux débutèrent le 10 janvier 1880, mais la compagnie universelle du canal interocéanique de Panama ne sera crée par Ferdinand de Lesseps que le 20 octobre 1880. Cette compagnie est destinée à récolter des fonds nécessaires à ce projet colossal. Cette première année fut une réussite totale, Ferdinand de Lesseps rachète la concession colombienne cédée auparavant à l'Italie pour la modique somme de 5 millions , les premiers chiffres sont plus que satisfaisants et Ferdinand de Lesseps promet même de creuser le canal pour la moitié de la somme estimée par le congrès soit 658 millions. Cependant le projet va vite dépasser l'estimation du congrès. En 1887, le projet aura déjà coûté plus de 1'400 millions et pourtant le canal n'est creusé qu'à moitié. Ferdinand de Lesseps appela même Gustave Eiffel pour l'aider, mais le retard est trop grand, l'échec est déjà quasiment confirmé. Il joua sa dernière carte en novembre 1888. Il cita l'exemple de Suez qui coûta cher mais qui finit par enrichir la France et dit qu'il en était de même pour le canal de Panama.

Commentaires