Interview d'une médiatrice culturelle à la Maison du boulanger Travail de Recherche by gipsy

Interview d'une médiatrice culturelle à la Maison du boulanger
Travail de recherche présentant la "Maison du boulanger" et décrivant le métier de médiateur culturel.
№ 17200 | 2,955 mots | 0 sources | 2010
Publié le juin 23, 2010 in Sciences de l'Education
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La maison du Boulanger, centre culturel troyen depuis 1975, mène une politique culturelle en lien avec divers acteurs locaux, dans des domaines artistiques variés. Cela fait environ vingt ans qu'elle a pris beaucoup d'ampleur, et que ses domaines se sont diversifiés. D'une activité au début assez touristique, elle est passée à quelque chose de beaucoup plus riche et plus culturel.(...)
A. J., médiatrice culturelle à La Maison Du Boulanger, est en charge de trois domaines qui sont : « des auteurs une rencontre », le cinéma, et le plus important : les arts plastiques. Ceux-ci occupent la plus grande partie de son temps de travail. En effet, elle doit suivre, accompagner les projets artistiques des plasticiens aubois en apportant des réponses concrètes aux questions relatives aux démarches qu'ils peuvent effectuer. Par ailleurs, elle met en relation les artistes avec le public. Elle doit donc adapter ses réponses à l'ampleur du projet personnel ou collectif et à la singularité de chacun.

1. Le parcours et les missions d'un médiateur culturel
2. Médiateur culturel : un métier en perpétuelle mouvance

Extrait du document:

La première chose que nous nous demandons concernant la fonction de médiateur culturel est quel est le parcours scolaire requis. D'après Madame J., celui-ci est atypique et dépend de la personnalité de chacun. Le sien nous le prouve d'ailleurs. En effet, après avoir obtenu son baccalauréat option histoire de l'art et littérature, elle a choisit de faire des études d'architecture d'intérieur. Se rendant finalement compte qu'elle s'ennuyait dans ce domaine, elle a pris la décision, à la fin de ses quatre années d'études supérieures, de passer le concours d'entrée à l'IUFM, qu'elle a obtenu avec succès. Nous pouvons donc légitimement nous demander comment une personne ayant pour ambition de devenir professeur des écoles se retrouve finalement médiatrice culturelle dans une des plus importantes associations de Troyes. La réponse est simple. Pendant ses études, elle avait postulé pour cet emploi car au fond d'elle, elle savait qu'elle voulait travailler dans ce milieu, la culture.

Commentaires