« L'art ne reproduit pas le visible. Il rend visible », Paul Klee Travail de Recherche

« L'art ne reproduit pas le visible. Il rend visible », Paul Klee
Travail de recherche, sous forme de plan détaillé, s'interrogeant sur la citation de Paul Klee « L'art ne reproduit pas ce qui est visible : il rend visible » et se demandant quel est le rapport entre l'art et le visible. (PDF)
№ 30771 | 1,980 mots | 0 sources | 2014 | FR
Publié le juil. 29, 2014 in Philosophie , Arts , Histoire de l'Art
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans l'amour de l'art, Bourdieu réalise une enquête de sociologie sur les musées d'art contemporain et leur public. Il analyse le comportement du public face aux musées. Cette enquête est réalisée dans 150 musées. Les statistiques révèlent que l'accès aux œuvres culturelles est le privilège de la classe cultivée avec 45% de visiteurs issus de classe supérieure. L'enseignement, l'éducation développent donc la culture et la curiosité de l'art. Ainsi, l'école crée un besoin culturel. On peut alors se demander : comment appréhende-t-on les œuvres quand on est dépourvu de culture ? On les aborde avec sa sensibilité, assez proche des domaines des opinions. Paul Klee aurait-il raison ou tort d'avancer que « L'art ne reproduit pas le visible. Il rend visible » ?

1- D'où vient l'amour de l'art
2- De l'imitation à la création
3- Le jugement de goût

Extrait du document:

Le jugement de goût est le jugement esthétique, c'est à dire le jugement qui porte
seulement sur la valeur esthétique de l'objet. Sur un même objet, on peut porter des
jugements différents (jugement historique, technique, religieux...). Le jugement esthétique ne porte quant à lui que sur l'esthétique de l'objet. Le jugement de goût est désintéressé : le plaisir esthétique n'est pas la satisfaction d'une tendance biologique. Je n'ai aucun intérêt à la satisfaction de mes sens à la contemplation d'un œuvre. Il faut comprendre la distinction que fait Kant entre l'agréable, qui procure un plaisir sensible, et le beau qui est désintéressé.

Commentaires