L'avenir des hypermarchés Travail de Recherche

L'avenir des hypermarchés
Travail de recherche se demandant par quels moyens et à travers quels changements les distributeurs peuvent assurer la redynamisation de l'hypermarché.
№ 28399 | 2,860 mots | 13 sources | 2012 | FR
Publié le mai 24, 2012 in Économie , Consommation , Marketing
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

D'après l'INSEE, un hypermarché est un établissement de vente au détail en libre-service qui réalise plus du tiers de ses ventes en alimentation et dont la surface de vente est supérieure ou égale à 2500 mètres carrés.
La première « usine de distribution » est mise en place par Maurice Cauwe en 1961 en Belgique. En 1962, le premier Walmart est fondé en Arkansas, aux Etats-Unis, suivi en 1963 par l'ouverture du premier hypermarché Carrefour en France et plus précisément en banlieue parisienne.
Wal-Mart va jouer un rôle prédominant dans le développement de la grande distribution, non seulement aux Etats-Unis mais également dans le monde entier à partir de 1991, date du début de son internationalisation.
C'est le Nouvel Économiste qui annonça pour la première fois en 1987 la saturation du marché français de la grande distribution, s'appuyant à la fois sur un ralentissement de la consommation mais également sur une trop forte augmentation du nombre d'hypermarchés qui dépassait largement la barre des 600 unités, considérée auparavant comme infranchissable, en fin d'année 1987.

1. Les hypermarchés en bout de course
2. Le renouveau du modèle de l'hypermarché

Extrait du document:

La principale cause d'une saturation du marché de la grande distribution est l'adoption par la plupart, pour ne pas dire par tous les hypermarchés, d'un modèle de croissance extensive résultant sur une multiplication des implantations permettant de répondre à une demande croissante, conséquence directe du phénomène de consommation de masse. Cela résulte en une explosion du nombre de grandes surfaces (de 2 en 1966 à plus de 1500 aujourd'hui) en dépit des lois destinées à préserver le petit commerce.
En effet, la loi Royer de 1973 a imposé l'approbation par une commission départementale d'urbanisme commerciale pour la création de magasins excédant 1500 mètres carrés. Cette loi a été appuyée par la loi Raffarin mise en place en 1996 ayant pour but un nouveau durcissement des conditions d'ouverture de nouveaux magasins.

Commentaires