L'enseignement en France Travail de Recherche

L'enseignement en France
Travail de recherche s'interrogeant sur les différents facteurs qui influent de manière conséquente sur le développement du marché de l'enseignement en France.
№ 28019 | 2,830 mots | 0 sources | 2010 | FR
Publié le févr. 28, 2012 in Économie , Sciences de l'Education , Questions Sociales
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'enseignement a toujours eu une place importante en France. On dénombre à ce jour un effectif d'environ 14,9 millions d'élèves et d'étudiants. Depuis de nombreuses années, il est le premier poste de dépenses de l'État. Ainsi, en 2007, la dépense intérieure d'éducation (DIE) qui représente le total des dépenses effectuées en France métropolitaine et dans les DOM (pour les activités d'éducation et l'achat de biens et services liés à l'éducation), s'élevait à 125 milliards d'euros (soit 6,6% du PIB en 2007) dont environ 89 milliards d'euros alloués pour l'enseignement scolaire. L'État est le principal financeur de la dépense intérieure d'éducation à hauteur de 63%. En 2008, bien que l'enseignement soit passé au second rang en termes de budget (graphique « Budgets de l'État Français en 2008 »), il n'en reste pas moins une priorité.

1. Les contextes démographiques et économiques
2. Les écoles en France
3. Analyse des besoins de la demande

Extrait du document:

D'après l'INSEE, depuis les années soixante, la part des familles monoparentales ne cesse de grandir du fait de la fragilité accrue des unions parentales. Seule la moitié des mères de famille monoparentales occupent un emploi à temps complet, alors qu'elles fournissent en général l'essentiel des revenus du ménage. Les familles monoparentales vivent dans des conditions de logement plus difficiles et plus fragiles que les couples avec enfants.

Commentaires