L’évolution du modèle soviétique de 1945 à 1987 Travail de Recherche by dest1ny

L’évolution du modèle soviétique de 1945 à 1987
Travail de recherche sur la place et le rôle du modèle soviétique parmi les institutions, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.
№ 5711 | 1,455 mots | 0 sources | 2008
Publié le mai 16, 2008 in Histoire , Relations Internationales , Sciences Politiques
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le modèle soviétique connaît une phase rayonnante suite à la guerre. Cette période est complétée par une expansion du modèle mais celui-ci sera marqué par un déclin progressif et une disparition relativement rapide.

1) Sur quels héritages historiques, politiques et philosophiques reposent le modèle soviétique ?

2) Quels rôles joue le parti communiste dans le système des institutions soviétiques ? Quel relais utilise-t-il pour asseoir son pouvoir sur la société ?

3) Quelle forme de démocratie, le modèle soviétique a-t-il fonction de développer ?

4) Quelles grandes mutations connaît le modèle entre 1945 et 1987, pourquoi ? Et avec quelles conséquences ?

5) Comment évolue le modèle soviétique entre 1945 et 1987 ?

Extrait du document:

Tout d’abord, la philosophie de référence est le marxisme (léninisme)
Le but de cette philosophie est l’établissement d’une société sans classe où chacun aura selon ses besoins. Le marxisme est fondé sur le principe de la lutte des classes. Le prolétariat doit aller jusqu'à la révolution pour accomplir cette idéologie. Le parti communiste contrôle tout et il est obligatoire d’y adhérer. Il s’agit, sous des discours démocratiques, d’une effective dictature où tout opposant est irrémédiablement éliminé.
Le parti majoritaire de l’URSS est avant tout un parti uni avec une cohésion interne. Il développe un culte de la personnalité très présent (Staline) et veut forcer le peuple à travailler toujours plus au moyen de modèle (exemple de l’élection du meilleur ouvrier (fictif) : Stakhanov).
De plus le modèle soviétique se base sur une politique de terreur, qui unifie le parti en éliminant les autres, et les opposants ne peuvent plus agir puisqu’ils sont envoyés dans des camps de concentration.

Commentaires