L'hémolyse Travail de Recherche by math7983

L'hémolyse
Travaux Pratiques de physiologie animale qui consiste à étudier le comportement des hématies dans des milieux d’osmolarités différentes.
№ 4461 | 1,745 mots | 0 sources | 2008
Publié le mars 18, 2008 in Biologie , Médecine et Santé , Vétérinaire
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans ce TP, le modèle biologique est les érythrocytes de mouton. L'objectif de ce travail est de chercher à étudier leur comportement dans différents milieux constitués. Visuellement, on peut voir s’il y a hémolyse ou pas après centrifugation.

I. Matériel et méthodes

II. Résultats

III. Discussion

Extrait du document:

Dans les organismes vivants, les cellules baignent dans des solutions biologiques constituées d’un nombre donné de particules. Les cellules elles-même ont, au niveau de leur proplaste, des concentrations ioniques particulières. Nous parlons d’osmolarité, nombre de particules osmotiquement actives par litre de solution. Une membrane plasmique hémiperméable sépare le milieu interne du milieu externe. Ainsi, elle possède une perméabilité sélective laissant passer facilement les substances liposolubles et les petites molécules telles que l’eau. Elle transite à travers les pores selon le gradient de concentration pour rétablir l’équilibre. L’eau transite ainsi d’un milieu de faible osmolarité vers un milieu d’osmolarité plus importante, respectivement d’un milieu hypotonique vers un milieu hypertonique ou isotonique. En effet, une cellule plongée dans un milieu hypotonique va subir une entrée d’eau, ceci fera augmenter le volume de la cellule jusqu’à ce que la membrane plasmique cède à la pression et éclate.

Commentaires