L'histoire de la monnaie Travail de Recherche

L'histoire de la monnaie
Travail de recherche se demandant comment il a été possible d'en arriver à une dématérialisation de la monnaie, puis dans un second temps, à la monnaie unique.
№ 24053 | 5,680 mots | 0 sources | 2011 | FR
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La monnaie peut être définie comme un bien particulier permettant de mesurer la valeur des autres biens. Elle est perçue comme un équivalent général accepté par tous, dans une communauté, comme instrument de paiement. Elle n'a aujourd'hui de valeur qu'en fonction de ce qu'elle nous permet d'acquérir, sans contenir ni argent ni or. La monnaie est un instrument de paiement spécialisé, qui remplit trois grandes fonctions : elle sert d'intermédiaire dans les échanges, de réserve de valeur, mais aussi d'unité de compte. Elle possède un pouvoir libératoire, qui correspond au pouvoir d'éteindre une dette. La monnaie est un phénomène social qui n'existe que parce que les hommes vivent en société. Sans société, pas d'échange, et donc pas de besoin d'une monnaie. Mais la monnaie elle même favorise les échanges, plus il y a d'échanges, plus il y a besoin de monnaie, et plus il y a de monnaie plus il y a d'échanges. Mais c'est un outil dangereux, qui a un impact et est impacté par la vie politique et sociale.


Partie 1 - La diversité des monnaies dans l'histoire
Partie 2- Vers une monnaie unique

Extrait du document:

Charlemagne retiendra la Livre comme unité de poids, en en renforçant toutefois la valeur : la livre correspondalors à environ 400 grammes d'argent. Elle se subdivise en 20 sols et chaque sol en 12 deniers : c'est le système livre-sol-denier.
C'est cette même livre qui fut transportée par les Normands jusqu'en Angleterre, où elle connaît alors une évolution indépendante. Le sol devient le Shilling et le denier devient le Penny.

Commentaires