L'homoparentalité Travail de Recherche

L'homoparentalité
Travail de recherche s'interrogeant sur la place et le rôle du sexe social dans l'homoparentalité en France.
№ 28263 | 7,700 mots | 11 sources | 2012 | FR
Publié le avr. 25, 2012 in Psychologie , Sociologie , Questions Sociales
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Comment évolue l'homoparentalité dans l'histoire ? L'homosexualité a longtemps été réprimée (Moyen-Âge, régime Nazi, régime soviétique), illégale, elle était passible de différentes peines. Elle l'est encore aujourd'hui dans sept pays musulmans. Ce n'est qu'en 1967 qu'elle devient légale en Grande-Bretagne. En 1973, elle est retirée de la liste des maladies mentales aux États-Unis. En 1982, la France la dépénalise. C'est seulement en 1990 qu'elle est retirée de la liste des maladies par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Depuis, de nombreux pays d'Europe ont accordé aux homosexuels le droit de mariage et le droit d'avoir des enfants (Danemark, Espagne, Pays-Bas, Belgique...). Ce n'est pas (encore ?) le cas de la France. C'est pourtant bien à la France que nous allons nous intéresser, où les familles homoparentales sont entre 100 000 et 500 000 selon les associations. Un chiffre qui est peu vérifiable du fait que l'homoparentalité n'est pas reconnue officiellement en France.

Quel est le rapport entre genre et homoparentalité en France ? Qu'en pensent la société, les institutions, les professionnels ? Qu'en pensent les homosexuels (parents ou non) et les sociologues qui les ont entretenus et observés ? Et enfin qu'en pensent les enfants issus de familles homoparentales ?

Extrait du document:

Comment ceux et celles que l'on pourrait appeler les « sans statut juridique » vivent-ils cette parenté ? Quelle est la différence de rôle observable entre le « parent légal » et le « parent social » ? Comme nous l'avons vu, juridiquement, une enfant ne peut avoir qu'un seul parent de chaque sexe. Dans un couple homoparental, seul l'est des parents l'est juridiquement parlant, devant la loi et dans le droit. Cette différence entre les deux « parents » peut dans un premier temps paraître sans importance puisque ce sont les deux parents, quels qu'ils soient, qui élèvent ensemble l'enfant. Pourtant cette différence à réellement son importance.

Commentaires