L'usage des inscrits et des non inscrits des bibliothèques municipales Travail de Recherche

L'usage des inscrits et des non inscrits des bibliothèques municipales
Travail de recherche permettant de comprendre pourquoi certaines personnes s'inscrivent en bibliothèque et d'autres non.
№ 26989 | 3,540 mots | 2 sources | 2010 | FR
Publié le nov. 16, 2011 in Informatique , Administration
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'enquête réalisée au sein de la bibliothèque municipale de Lille Jean Lévy m'a permise de réaliser cette petite recherche concernant l'usage des inscrits et des non inscrits, certes avec les hypothèses que j'ai faites, le sujet n'est pas étudié en large et en travers, mais il répond à quelques interrogations. Je me suis intéressée au fait que les non inscrits viendraient à la bibliothèque sans pour autant utiliser ce que leur propose celle-ci. En effet ils utilisent plus leurs documents personnels que les inscrits, mais ceux sont les inscrits qui viennent plus avec leur ordinateur portable, contrairement à ce que j'avais pensé au départ, donc une partie de mon hypothèse serait validée, mais l'usage des documents personnels pour les personnes non inscrites pourrait laisser penser qu'ils se focaliseraient uniquement sur leur propre matériel.

I - Problématisation
II – Analyse
III - Conclusion

Extrait du document:

Tout d'abord je voulais voir quel est le pourcentage d'inscrits et de non inscrits qui se rendent à la bibliothèque municipale, on compte 48,9 % de personnes qui sont inscrites à cette bibliothèque contre 51,1 % de personnes non inscrites (calcul 1). Même si on peut remarquer que les non inscrits sont légèrement plus nombreux que les inscrits, ce qu'on retiendra c'est qu'il y a une personne sur deux qui va à la bibliothèque et qui n'est pas inscrite. Ce constat montre l'importance de prendre en compte les personnes qui ne sont pas inscrites lorsqu'on parle de l'usage des bibliothèques ainsi si l'emprunt baisse en proportion par rapport au total de la population c'est qu'il y a encore moins de personnes inscrites donc encore moins d'emprunts alors que la fréquentation des locaux de la bibliothèque augmente.

Commentaires