La compétitivité et la responsabilité sociale et environnementale en entreprise Travail de Recherche

La compétitivité et la responsabilité sociale et environnementale en entreprise
Travail de recherche se demandant en quoi et comment une entreprise peut être socialement responsable et s'interrogeant sur les avantages et les limites de cette responsabilité.
№ 27710 | 5,830 mots | 18 sources | 2011 | FR
Publié le janv. 19, 2012 in Économie , Sciences de l'Environnement , Droit
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Jusqu'aux années 70, l'entreprise ne se préoccupe pas des dimensions sociales et environnementales. Elle a une fonction purement économique où les objectifs sont la maximisation des profits, la minimisation des coûts et la création de richesse. Aujourd'hui, l'entreprise doit aussi assumer un rôle social, culturel et écologique. Elle est encouragée à promouvoir une croissance intelligente et durable avec la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Selon le livre vert de la commission européenne de 2001, la RSE est « un concept qui désigne l'intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes » c'est-à-dire avec l'État, les actionnaires, les salariés, les fournisseurs, ou les clients. De plus en plus d'entreprises sont socialement responsable. Pour autant, les avis divergent sur la question de la RSE. Certaines entreprises considèrent qu'elle peut être coûteuse et contraignante, qu'elle ne concerne que les grosses entreprises et les pays développés. Dans le contexte de la mondialisation où la concurrence est de plus en plus rude et féroce, qui plus est en période de crise économique, l'engagement volontaire des entreprises sur la responsabilité sociale peut risquer de compromettre leurs chances de survie.

I. Les enjeux de la compétitivité et de la RSE
II. L'entreprise dans une considération environnementale et sociétale

Extrait du document:

La RSE a été définie par le rapport Brundtland de 1987. En Europe, la RSE se définit comme une démarche volontaire dont le but est d'améliorer la performance globale de l'entreprise, qui intègre alors la dimension sociale et environnementale de l'entreprise à sa performance économique et financière dans leurs activités et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes sur une base volontaire. La démarche consiste pour les entreprises à prendre en compte les impacts sociaux et environnementaux de leur activité pour adopter les meilleures pratiques possibles et contribuer ainsi à l'amélioration de la société et à la protection de l'environnement.

Commentaires