La complexité de Julien dans "Le Rouge et le Noir" Travail de Recherche

La complexité de Julien dans "Le Rouge et le Noir"
Travail de recherche analysant les différentes dimensions du personnage de Julien Sorel dans "Le Rouge et le Noir" de Stendhal.
№ 31028 | 1,360 mots | 0 sources | 2014 | FR
Publié le oct. 20, 2014 in Littérature , Arts
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le titre initial du roman était tout simplement "Julien" et le choix de ce prénom a été questionné lui aussi : la piste là encore serait italienne.
Pour Stendhal, passionnément ému par Florence, ce prénom de Julien renvoyait sûrement à Julien de Médicis le frère de Laurent le Magnifique, assassiné dans la cathédrale de Florence en 1478 par les hommes de main des Pazzi alors que son frère le duc échappait par miracle à la même mort.
Les portraits posthumes de Boticelli représentent Julien, « prince de la jeunesse », avec les yeux clos des masques funéraires auxquels font écho ceux que Mathilde de la Mole fait "sculpter à grands frais en Italie" et que Stendhal mentionne en une ligne révélatrice à la toute fin du roman.

a) Le nom Sorel
b) Le prénom Julien
c) Psychologie de Julien Sorel

Extrait du document:

Personnage narcissique : il désir Mme de Rênal, plus agée que lui à cause de la douceur dont elle use envers lui. On peut y voir un complexe d'œdipe, peut-être veut-il se tester lui même : investissement libidinal en elle, femme inaccessible car mariée, plus âgée, plus élevée socialement (// Mathilde, noble) = « challenge ». Avant, peu d'intérêt pour les femmes, seulement les livres : il se complaisait en lui-même (investissement libidinal de lui même ? Il a donc passé un cap avec Mme de Rênal. Cf Freud). De plus, il prône à plusieurs reprise la solitude (la grotte dans les montagnes vers Verrières, prison qui l'empêche de communiquer avec bcp de monde, rejet de son nom de famille, donc de sa famille, comme pour se mettre en relief, il est toujours en retrait des activités familiales (le travail).
  • Commentaire du poème « La femme noire », de Léopold Sédar Senghor se demandant en quoi ce poète sénégalais de la négritude rapproche dans ces versets l'éloge de la femme noire et son continent d'origine.
    № 20307 | 1,540 mots | 1 source | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du dernier chapitre "un ambitieux" de l'oeuvre 'Le rouge et le noir' de Stendhal permettant de distinguer la prise de pouvoir des personnages.
    № 14880 | 900 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Fiche de lecture sur l'oeuvre de Julien Damon, "La question SDF", selon une approche sociologique dans le cadre d'une formation de préparation aux métiers de l'intervention sociale. (pdf)
    № 19985 | 5,190 mots | 1 source | 2010 | détails
    12,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires