La discipline scolaire Travail de Recherche

La discipline scolaire
Travail de recherche s'appuyant sur trois textes afin de déterminer dans quelle mesure la punition et la récompense peuvent avoir un effet bénéfique pour les élèves à l'école primaire.
№ 29572 | 3,330 mots | 23 sources | 2013 | FR
Publié le avr. 17, 2013 in Sciences de l'Education , Sociologie , Questions Sociales
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Je voulais choisir un article général pour avoir une vue d'ensemble et condensée du sujet. Mon choix s'est porté sur l'article scientifique d'Eirick Prairat « Penser la sanction » publié dans la Revue française de pédagogie. Au vu des nombreux résultats de la recherche dans lesquelles cet auteur apparait, on peut aisément penser qu'il est un spécialiste du sujet. Je me suis ensuite focalisée sur quelques points précis en m'appuyant sur les sommaires des différents ouvrages trouvés. Le but était en fait de chercher pourquoi un usage trop extrême de la punition, qu'il soit dans le trop-plein ou dans le trop peu, était voué à l'échec. Néanmoins, mes premières recherches ont été infructueuses : le chapitre « Faut-il tolérer le laxisme d'outre-Manche » écrit par Jean Houssaye dans Autorité ou éducation était non pertinent pour constituer un exemple. Je me suis donc tournée vers le chapitre « Chantons les louanges de l'enfant, il n'en sera que mieux puni » du même ouvrage pour traiter ce sujet. Un second chapitre a appuyé ma réflexion : «L'inefficacité des punitions » écrit par Bernard Defrance dans Sanctions et discipline à l'école. Enfin, je voulais me pencher plus spécifiquement sur les punitions en école primaire. Bernard Defrance traite de ce sujet dans le chapitre « À l'école primaire» de son ouvrage Sanctions et discipline à l'école.

1-Préparation à la recherche documentaire
2-Mise en œuvre et conduite de la recherche documentaire
3-Apports de la lecture des textes retenus

Extrait du document:

Les enseignants ont des réticences à avouer qu'ils donnent des punitions : c'est un sujet tabou. Le type de punition dépend du style pédagogique. De même, les punitions sont moins nombreuses chez un maitre exercent une pédagogie libérale. En école primaire les punitions sont loin d'être originales : travail à refaire, réparation de l'acte incriminé, privation de récréation ou mise à l'écart, lignes d'écriture, verbe à conjuguer ou copiage et même atteintes corporelles, gifles, pincements d'oreille, fessée. Ce dernier élément est illégal, car les châtiments corporels sont interdits depuis le 18 janvier 1887. Ces atteintes corporelles correspondent à un geste spontané dû à la colère.

Commentaires