La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Travail de Recherche by KaraMaX

La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences
Travail de recherche se demandant quels sont les enjeux d'une mise en place d'une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) au sein d'une entreprise et quelles en sont les conditions de succès.
№ 28972 | 3,430 mots | 5 sources | 2012 | FR
Publié le oct. 28, 2012 in Économie , Management , Questions Sociales
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Avant 1975, le modèle en place au sein des entreprises était la gestion prévisionnelle du personnel, ou GPP. Elle était surtout utilisée par la Direction du Personnel et se basait sur les problèmes rencontrés le plus souvent au sein de l'entreprise. Les années 80 voient arriver la GPE, ou GPPE : Gestion prévisionnelle (et préventive) de l'emploi, alors appliquée par la Direction des Ressources Humaines et se basait sur une volonté de réduction d'effectif en définissant les métiers émergents et les métiers condamnés. Enfin, depuis les années 90, la gestion des compétences à travers la formation et l'instrumentation est appliquée par toutes les directions de l'entreprise, en tête la Direction Générale, et se base sur une approche des ressources, en considérant la compétence comme un avantage concurrentiel.

I. Outils et mise en place de la GPEC au sein de l'entreprise
II. Les enjeux, conditions de succès et limites de la GPEC

Extrait du document:

Après avoir déterminé la richesse humaine dont elle dispose en interne, l'entreprise va ensuite évaluer les besoins futurs en emplois et compétences. Au préalable de cette démarche, l'entreprise va déterminer ses « emplois-types » grâce au modèle de CEREQ. Ces « emplois-types » peuvent être définis comme le regroupement de situations de travail dont les caractéristiques sont suffisamment communes pour pouvoir être occupés par un même individu.

Commentaires