La gouvernance environnementale dans le système mondial Travail de Recherche by oums

La gouvernance environnementale dans le système mondial
Travail de recherche qui a pour but de dresser une analyse critique et politique de l’institutionnalisme environnemental mondial, à travers un choix hétéroclite d’auteurs.
№ 6154 | 7,900 mots | 24 sources | 2008
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans l’univers de l’institutionnalisme néolibéral, beaucoup d’auteurs voient, depuis les 30 dernières années, une prise de conscience symbolique ainsi qu’un virage théorique, qui changèrent la place de l’environnement dans la hiérarchie des priorités de l’administration économique mondiale.
Le nombre important des déclarations, des chartes, des résolutions, se heurte paradoxalement au peu d’accomplissements quant aux problèmes environnementaux les plus urgents : réchauffement climatique perte de biodiversité etc...
Car, si l’institutionnalisme anglo-saxon par exemple se flatte d’avoir mis en place des lois protégeant les dauphins ou réglementant la pêche, le bilan de sauvegarde de l’environnement reste peu concluant face aux alarmes lancées par la communauté scientifique.


I) Les éléments de la gouvernance environnementale mondiale
a) La constitution de la gouvernance environnementale
b) L’institutionnalisation de l’environnement ou le nouvel ordre environnemental mondial : le Sommet de la Terre de Rio Di Janeiro

II) Le nouvel ordre vert : le Fond pour l’environnement Mondial
a) Les origines du FEM
b) Le FEM dans le Système Mondial

Conclusion : L’environnement peut-il devenir un facteur de développement ?

Extrait du document:

Selon David Toke, le discours environnemental moderne contient trois principaux éléments : la faillite de l’industrialisme à considérer sérieusement l’environnement, la notion d’activité humaine qui menace l’environnement, et le concept de durabilité (sustainability) . L’énoncé de ces trois éléments est sujet à débat sur l’ontologie des théories et concepts qui sous-tendent les analyses de la relation entre le développement économique et la conservation de l’environnement. Autrement dit, faut-il trouver une alternative au système de production actuel pour sortir de la crise environnementale? Le système actuel porte-il en lui les solutions de sa sauvegarde ? La biotechnologie, le développement durables, sont-ils une solution?

Commentaires