La montée du nazisme en Allemagne Travail de Recherche by Kukaya

La montée du nazisme en Allemagne
Travail de recherche se demandant pourquoi et comment le peuple allemand a laissé un régime totalitaire s'instaurer en Allemagne entre 1933 et 1945 et s'interrogeant sur les conséquences de ce régime. (pdf)
№ 22203 | 11,780 mots | 15 sources | 2007
Publié le janv. 21, 2011 in Histoire , Relations Internationales
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le 31 juillet 1918, fut votée la Constitution de Weimar par
l'Assemblée Constituante élue quelques mois plus tôt. Le nouveau Régime était une démocratie parlementaire, qui fut malheureusement mal accepté par de nombreux allemands. La République de Weimar 11 (endroit ou l'Assemblée Constituante fut élue, plus sur que
Berlin en raison des troubles) n'était donc pas basée sur un consensus et se construisit sur de bases très fragiles. En prenant compte de tous ces éléments, on peut facilement comprendre l'état d'esprit dans lequel se trouvait le peuple allemand à l'époque de la République de Weimar : certains allemands étaient restés fidèles à la monarchie, d'autre souhaitaient un état communiste, mais tous nourrissaient au plus profond d'eux-mêmes un désir de vengeance. Le peuple se sentait trahis par ses dirigeants qui avaient accepté la capitulation de l'Allemagne. Quelques années plus tard, Adolf Hitler profita de cette situation : très charismatique et bon orateur, il profita de la misère du peuple pour se faire élire via son parti national-socialiste. Il promit de redonner au peuple allemand son éclat d'antan. Le peuple le suivit mais comprit que beaucoup trop tard son erreur : le pays tomba dans une dictature, un régime totalitaire dirigé par un seul homme, qui se révéla être le plus grand criminel de guerre du XXème Siècle…

Chapitre 1 : La République de Weimar (1919-1933)
Chapitre 2 : Mise en place d'un régime totalitaire
Chapitre 3 : Politique extérieure de l'Allemagne, premier pas vers la guerre

Extrait du document:

En 1920 eut lieu le putsch de Kapp et Lüttwitz : des troupes du Freikorps occupèrent Berlin et installèrent Wolfgang Kapp, un journaliste de droite, au poste de Chancelier du nouveau gouvernement. Mais, après qu'une grève générale fut lancée dans la
totalité du pays, paralysant l'économie nationale pendant quatre jours, Kapp fut obligé de se retirer dés le 17 mars.

Commentaires