La notion de confins en géographie Travail de Recherche by bertille89

La notion de confins en géographie
Travail de recherche sur la notion géographique de "confins" et sur les ouvertures qu'elle confère à la géopolitique de l'actuelle Union européenne à partir des réflexions de Czeslaw Milosz.
№ 19276 | 1,585 mots | 5 sources | 2010
Publié le août 25, 2010 in Géographie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La géographie classique et notamment la géographie française a longtemps survalorisé le modèle du pays, territoire borné par une frontière et a sous-estimé l'importance de la notion de confins. Elle a de ce fait beaucoup à puiser dans la (re)découverte de l'histoire de l'Europe centrale.

1. Czeslaw Milosz, homme des marges, écrivain des confins
2. Signification et portée des notions de frontières, de confins- des confins aux frontières
3. Utilisation dans une perspective géopolitique contemporaine de l'Europe

Extrait du document:

La puissance d'évocation fantasmatique du mot confins doit sans doute beaucoup à son imprécision. Dans le Littré, on peut lire: « parties d'un territoire placées à l'extrémité de ce territoire et à la frontière d'un autre ». C'est ici l'idée d'épaisseur du territoire qu'englobe l'expression de confins, ce qui la différencie de la frontière réductible à une ligne abstraite. A ce titre, J. Lévy distingue dans son Dictionnaire de la géographie et de l'espace des sociétés les limites à métrique topographique marquées par la continuité et la présence de gradients que sont les confins et les limites à métrique topologique que seraient les frontières.

Commentaires