La reprise et transmission d'une entreprise Travail de Recherche by Sherokee

La reprise et transmission d'une entreprise
Document qui traite des enjeux et des difficultés de reprendre une entreprise aujourd'hui.
№ 1309 | 4,800 mots | 8 sources | 2007 | FR
Publié le sept. 18, 2007 in Commerce , Économie
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La reprise et la transmission des entreprises constituent l'un des enjeux majeurs de l’économie française dans les années à venir.
D'ici à peu près une quinzaine d’année, 500 000 chefs d'entreprise vont cesser leur activité, leur entreprise ayant vocation à changer de mains. Faute d’avoir anticipé cette phase cruciale de la reprise - transmission, et trouvé un repreneur, 20 000 entreprises disparaissent en France chaque année et 330 000 emplois sont en jeu. Le coût économique, et social, engendré par ces échecs est considérable : 80 000 à 100 000 personnes sont, chaque année, privées de leur emploi à la suite d’une disparition d’entreprise consécutive à une transmission non aboutie.

Introduction

I. Les enjeux économiques de la reprise/transmission d’entreprises


A. Les éléments statistiques de la reprise-transmission en France
B. Les chiffres sur l’âge des dirigeants
C. Impact sur l’emploi


II. Les obstacles à la transmission

A. Des difficultés d’ordre psychologique ou émotionnel
B. Une complexité du processus de transmission
C. Une fiscalité et une réglementation lourdes
D. Des difficultés de rapprochement entre l’offre et la demande
1. Des problématiques différentes entre PME et TPE
2. Identification des repreneurs


III. Les moyens

Conclusion

Extrait du document:

La transmission de l'entreprise est un véritable enjeu économique pour les prochaines années. En effet, l’INSEE estime entre 500 000 et 700 000 le nombre d'entreprises qui devront changer de dirigeant dans les dix prochaines années. Faute d’avoir anticipé cette phase cruciale de la reprise-transmission, et d’avoir trouvé un repreneur, 20 000 entreprises disparaissent en France chaque année et 330 000 emplois sont en jeu.
Les entreprises qui disparaissent sont essentiellement des PME dans la mesure où, sur 2 500 000 entreprises en France Métropolitaine, 97 % emploient moins de 20 salariés. Cependant, les PME de plus de 20 salariés sont celles qui intéressent le plus grand nombre de repreneurs.

Commentaires