Le calque linguistique ou quand une langue s'inspire des codes d'une autre langue Travail de Recherche by hodler

Le calque linguistique ou quand une langue s'inspire des codes d'une autre langue
Dossier analytique qui met en lumière un phénomène linguistique: le calque de l'anglais vers le français et du français vers l'anglais.
№ 13816 | 1,460 mots | 2 sources | 2009
Publié le févr. 28, 2010 in Linguistique
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Tenter de définir la notion de « calque » appelle le pluriel. En effet, si a priori le calque désigne simplement un « type d'emprunt lexical particulier en ce sens que le terme emprunté a été traduit littéralement d'une langue à une autre », l'on peut se demander en quoi le calque n'est pas tout simplement un procédé comme un autre de traduction littérale. En effet, les termes courants que l'on utilise en français issus de calques anglais, tels que « souris » pour « mouse », « la toile » pour « le web » ne posent a priori pas de problèmes d'identification : les termes « mouse » et « web », créés par l'anglais pour désigner ce qui permet d'orienter le curseur d'un ordinateur ainsi que l'ensemble de la communauté Internet, ont été simplement récupérés par le français, mais en les traduisant pour éviter l'emprunt pur et simple, qui peut être perçu comme une invasion trop importante de l'anglais sur le français. C'est donc la nouveauté de sens qui est recherchée à travers le procédé de calque, un enrichissement sémantique par le biais de la traduction.

I- Définitions
II- Traduire des images : des modulations métaphoriques et métonymiques identiques
III- Calques syntaxiques
IV- De la parenté morphologique à une parenté sémantique

Extrait du document:

Ces cas, appelés pour la plupart des « anglicismes syntaxiques », car ils mettent en jeu la plupart du temps l'emprunt de l'anglais par le français et moins l'inverse, interviennent lorsque l'on reproduit en français les éléments d'une structure syntaxique anglaise. L'emprunt syntaxique peut porter sur l'emploi d'une préposition ou d'une conjonction différente de celle qu'on attendrait normalement en français.

Commentaires