Le développement durable oblige-t-il à sortir du capitalisme ? Travail de Recherche

Le développement durable oblige-t-il à sortir du capitalisme ?
Travail de recherche autour de la compatibilité ou de l'incompatibilité entre le mode actuel de développement capitaliste et les exigences d'un autre développement économique.
№ 17835 | 8,770 mots | 19 sources | 2010
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Albert Einstein disait que l' « on ne résout pas les problèmes avec les modes de pensée qui les ont engendrés ». On peut donc penser que l'urgence du développement durable est le fruit des dérives de notre mode de production capitaliste et qu'on ne peut donc le penser qu'en sortant du capitalisme. Pour autant il paraît nécessaire de revenir sur quelques éléments théoriques pour approfondir le raisonnement. On lie généralement l'apparition de la notion de développement durable ou soutenable (sustainable development) à la parution du rapport Bundtland en 1987. Intitulé Our common future il fut élaboré par la Commission mondiale sur l'environnement et le développement et connu sous le nom de sa présidente Gro Harlem Brundtland. Pour autant il est certain que la notion dispose d'antécédents intellectuels, très anciens parfois, et n'est pas apparu soudainement à la fin des années quatre-vingt.

I. Le développement durable comme évolution nécessaire et renouveau du capitalisme : améliorer pour mieux concilier la croissance, le développement et l'environnement
II. Le développement durable comme remise en cause ou dépassement du capitalisme ? un autre développement voire un après-développement ?

Extrait du document:

En effet ce qui est encore plus surprenant c'est l'importance des mécanismes de l'économie classique de marché et des mécanismes du système capitaliste dans la conceptualisation d'un « capitalisme vert » : la mise en place d'un marché mondial des « droits à polluer » (que l'on retrouve dans la convention de Rio 1992) est à cet égard tout à fait significatif. Plutôt que de réglementer ou de taxer, l'approche libérale développe le rôle du marché économique par l'allocation de permis à polluer négociables pour prendre en compte les externalités négatives . Le marché économique n'évalue pas le prix des pollutions provoquées par les entreprises.

Commentaires