Le dialogue interreligieux Travail de Recherche

Le dialogue interreligieux
Travail de recherche qui cherche à savoir si l'on peut parler d'un choc des civilisations et même des religions.
№ 25216 | 3,810 mots | 8 sources | 2011
Publié le juil. 03, 2011 in Géographie , Sciences Politiques , Religion
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

A l'aube du 21e siècle, la religion joue un rôle central dans la vie publique, elle constitue aujourd'hui un signe important d'identité. Dans nos sociétés de plus en plus pluralistes, le dialogue et la coopération interreligieux sont indispensables pour éviter les conflits religieux. A notre époque, des personnes appartenant à des différentes religions se rencontrent et ont des contacts les unes avec les autres, plus peut être qu'en aucune autre période de l'histoire de l'humanité. Cependant, l'intolérance religieuse qui alimente de nos jours de nombreux conflits contemporains nous conduits à repenser notre conception de la tolérance, née des débats théologiques et philosophiques qui ont accompagné ou qui ont été provoqués par les controverses doctrinales et les guerres politico-religieuses des XVI e et XVIIe en France.
Aussi, parler de dialogue interreligieux, signifie à priori l'existence de conflits larvés entre les religions. Bien souvent il s'agit du choc des ignorances: l'ignorance réciproque est souvent grande. Les religions ne constituent pas des mondes isolés, elles sont en interaction les unes avec les autres.

Extrait du document:

Il y a, certes, des rencontres officielles entre imams et évêques, dans le cadre desquelles est réaffirmée leur volonté de paix. Mais le dialogue des religions est une chose trop sérieuse pour être laissée aux seuls religieux! Il faut que les laïcs des différentes religions s'investissent d'une autre manière. Le dialogue interreligieux est indispensable pour dissiper l'ignorance qui est la source principale de la haine... et pas seulement entre l'islam et le christianisme ! La rencontre entre croyants peut également avoir des conséquences bénéfiques sur la cohérence harmonieuse et fraternelle de la société. C'est en apprenant à mieux se connaître mutuellement et en s'engageant dans des relations fraternelles que les croyants donnent un témoignage précieux pour notre monde. Ils contribuent ainsi à la paix et à la stabilité dans la société et font reculer les risques de violence, dont on considère parfois que les religions sont la source. Les croyants chrétiens et musulmans ont à prouver dans leur conduite qu'ils sont susceptibles d'apporter des éléments de concorde et d'humanisation dans notre société. C'est là un témoignage rendu à Dieu.

Commentaires