Le passage à l'acte dans la psychose Travail de Recherche

Le passage à l'acte dans la psychose
Travail de recherche en psychanalyse sur le passage à l'acte dans la psychose, circonstance et conséquences comment expliquer et comprendre.
№ 18369 | 8,690 mots | 8 sources | 2010
Publié le juil. 29, 2010 in Psychologie , Criminologie , Questions Sociales
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans le cadre d'une réflexion concernant la psychanalyse et les pratiques sociales, nous avons décidé d'aborder la question du passage à l'acte dans la psychose : comment le sujet peut-il parler cet acte ? Est-il capable de l'expliquer, et dans quelles mesures, nous professionnels, pouvons-nous le comprendre ?
Afin de tenter de répondre à ces questions, nous avons fait le choix de partir d'un cas précis : un meurtre commis dans les années 80, et dont l'auteur, ainsi que ses proches, ont été interrogés quelques années plus tard par D. K et T. L, dans le cadre de leur émission intitulée « L'amour en France ». Dans un premier temps, nous allons donc résumer les faits, et les propos tenus par P. D ainsi que par sa famille et ses amis. Partant de l'hypothèse que l'auteur des faits serait psychotique, et plus précisément schizophrène, ce n'est que dans un second temps que nous aborderons les différentes définitions et apports théoriques nécessaires à un meilleur éclairage de la situation.

1. Le cas
2. Définitions
3. Analyse

Extrait du document:

À la demande des psychanalystes, P. D commente à ce propos le premier dessin qu'il a fait en entrant en prison : on y voit deux tours, une noire et une blanche, et une femme au milieu. Il parle alors de conflit, du blanc « qui propose au noir de se sortir de là » ; quand on lui demande qui est cette femme, il répond « ça peut être la mère, la maîtresse », mais ajoute qu'il ne peut pas expliquer « vraiment » ce dessin.

Commentaires