Le rôle de l'ONU dans les relations internationales Travail de Recherche by Cam1710

Le rôle de l'ONU dans les relations internationales
Travail de recherche se demandant si, après la fin de la Guerre froide, l'ONU a su s'adapter aux changements de contexte de la scène internationale afin de remplir le rôle principal de maintien de la paix et de la sécurité internationale.
№ 27087 | 6,285 mots | 9 sources | 2011
Publié le nov. 25, 2011 in Histoire , Relations Internationales
4 Rating: 4/5 (1 vote)
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Nous, peuples des Nations unies, résolus à préserver les générations futures du fléau de la guerre », ainsi commence le Préambule de la Charte des Nations unies.
Cette charte, nommée la charte de San Francisco du nom de la ville où elle a été négociée, est finalement signée le 26 juin 1945 à la fin de la conférence de San Francisco qui avait débuté le 25 avril 1945. Cette charte est le produit de nombreuses déclarations et conférences (notamment celles de Dumbarton Oaks en octobre 1944 et de Yalta en février 1945) et donne naissance à l'Organisation des Nations Unies (ONU). L'ONU remplace la Société des Nations qui par ses faiblesses (comme l'absence de participation des Etats-Unis) a échoué dans son rôle de maintien de la paix.

1. Comment l'ONU a-t-elle essayé de trouver une place dans les relations internationales pendant la Guerre Froide ?
2. Grâce à la fin de la Guerre Froide l'ONU a-t-elle pu acquérir un rôle de leader incontesté dans la régulation de l'ordre international ?

Extrait du document:

C'est en 1947 que l'opposition grandissante entre Etats-Unis et URSS éclate au grand jour avec l'énonciation de la doctrine Truman et de l'endiguement du côté américain et de la doctrine Jdanov pour les soviétiques. L'opposition entre ces deux superpuissances est en grande partie idéologique et notamment, elles n'ont pas la même définition de la paix. Alors que les Etats-Unis (sortis enrichis de la guerre) veulent promouvoir le libre-échange, l'URSS de Staline complètement détruite par la guerre cherche à construire une « forteresse impénétrable » (Philippe Moreau Defarges).

Commentaires