Le rôle du jardin dans "Roméo et Juliette" Travail de Recherche

Le rôle du jardin dans "Roméo et Juliette"
Travail de recherche se demandant quels sont les rôles et les fonctions du jardin dans la tragédie "Roméo et Juliette" de Shakespeare.
№ 27808 | 2,535 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le janv. 26, 2012 in Danse et Théâtre , Littérature , Littérature Etrangère
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le jardin traverse l'histoire des civilisations et de la littérature. Espace marqué par la dualité, il est à la fois un site géographique réel et un espace où sont convoquées les références symboliques de la civilisation qui l'a fait naître. Le jardin des Capulet est un lieu essentiel dans Roméo et Juliette, bien qu'il soit peu décrit dans l'œuvre. Lieu de rencontre des deux amants, il leur permet de laisser libre cours à l'expression de leurs sentiments en toute intimité. Mais c'est également un endroit dangereux où les deux jeunes gens risquent leur vie à tout instant. Les plantes et les fleurs, éléments assimilés au jardin, ont une importante valeur symbolique, les plantes incarnant l'empoisonnement, tandis que les fleurs représentent à la fois l'amour et la mort. Le jardin des Capulet est soumis à des représentations variées, certaines soulignant ses analogies avec le jardin d'Eden, alors que d'autres optent pour la sobriété et le dépouillement.

I. Lieu de l'amour interdit
II. Les fleurs et les plantes
III. Le jardin et ses représentations

Extrait du document:

À l'image de l'œuvre originale, le jardin des Capulet y est représenté entouré par de hauts murs en pierre . La végétation y est abondante et désorganisée, comme laissée à l'abandon. On y trouve trois vasques et une ruine de colonne romaine, seuls vestiges de la création humaine. Cet aspect sauvage n'est pas sans rappeler le jardin d'Eden puisque, bien qu'Adam et Ève le cultivent, les anthropologistes voient en lui un lieu de désorganisation primitive. Cette représentation du jardin ne correspond pas à l'architecture conventionnelle du jardin italien du XVIe siècle.

Commentaires