Le statut constitutionnel des partis politiques en Allemagne, en Italie et en France Travail de Recherche

Le statut constitutionnel des partis politiques en Allemagne, en Italie et en France
Travail de recherche analysant la place ayant été attribuée aux partis politiques dans les différentes Constitutions.
№ 25125 | 1,370 mots | 5 sources | 2011 | FR
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les partis politiques découlent du droit intemporel qu'est la compétition pour le pouvoir. Ainsi, dans un État doté d'une Constitution, après un aménagement préalable des différents pouvoirs, l'on doit permette aussi une concurrence politique afin de pouvoir acquérir ces derniers. Dans les régimes politiques dits modernes les principaux acteurs de cette compétition sont les partis politiques. Nous pouvons dégager deux définitions majeures : la première voyant le parti politique comme une organisation voulant s'inscrire dans le temps dans le but d'une conquête et d'une prise de pouvoir par les chefs de l'organisation grâce au soutien du peuple, est issue de deux théoriciens La Palombara et Weiner ; la deuxième déclarant le parti politique comme un groupement politique libre ayant pour but d'améliorer la condition de ses militants. Cette dernière étant beaucoup plus générale provient du sociologue Weber. On assiste donc dans les États à trois types de systèmes des partis : le multipartisme montrant une véritable inclusion des partis dans l'idéologie politique étatique et surtout un grand pluralisme politique, le bipartisme issu d'un dualisme poussé de certains pays et le parti unique présent majoritairement dans les régimes totalitaires.

I/ Présentation
II/ La liberté des partis politiques
III/ Vers une institutionnalisation des partis politiques …

Extrait du document:

L'exemple allemand reconnaît donc l'importance constitutionnelle des partis, mais le cantonne à un rôle d'expression nationale en matière de politique plutôt qu'à un rôle étatique a proprement dit. Ainsi, les partis dès lors beaucoup moins incorporé à l'État, se situent surtout sur une base sociale de sorte qu'il n'y ait plus de détermination directe de la politique de l'État mais plutôt un moyen permettant un choix politique des citoyens.

Commentaires