Le travail de nuit Travail de Recherche by Nemo

Le travail de nuit
Travail de recherche sur les problèmes engendrés par le travail de nuit : conséquences physiques, physiologiques et sociales.
№ 2867 | 1,650 mots | 2 sources | 2008
Publié le janv. 26, 2008 in Médecine et Santé , Psychologie , Sociologie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le recours au travail de nuit est en principe exceptionnel. La durée quotidienne du travail d’un travailleur de nuit, ne peut excéder 8 heures consécutives. De plus, le recours au travail de nuit doit prendre en compte les impératifs de protection de la sécurité et de la santé des travailleurs.
Pourtant, le travail de nuit présente un bémol sur la santé et le comportement des travailleurs qui rencontrent la plupart du temps, des problèmes liés au travail de nuit.
Ceux-ci sont étudiés dans ce dossier.

I/ Le travail de nuit : des conséquences psychologiques

II/ Physiologie et travail de nuit

a) Le rythme circadien
b) Une influence sur l’organisme

III/ L’influence sociale du travail de nuit

a) Sur la société
b) Sur l’homme et son entourage



Extrait du document:

Le travail de nuit a de grandes conséquences psychologiques. Une personne travaillant de nuit va être confrontée à des problèmes de sommeil, de stress. De plus, celui-ci peut engendrer un manque de concentration, de l’anxiété, de l’intolérance, de l’inattention, de la boulimie ou du surmenage.
Le travail nocturne a pour première conséquence, des troubles du sommeil. Les personnes pratiquant les 3x8 heures sont aussi touchés par ces problèmes, puisqu'ils vont devoir dormir soit le matin, soit l'après midi, ou enfin la nuit, ce qui perturbe leur rythme veille/sommeil et diminue leur temps de sommeil. On ne dort jamais bien durant la journée quand on effectue un travail de nuit. La lumière et le bruit influent sur la qualité du sommeil.
Selon M. Rabbat (psychologue au laboratoire de psychologie à l'USJ), «on ne récupère jamais le sommeil perdu». «La dette du sommeil est irréversible», dit-il.
Il a été calculé que les travailleurs de nuit ont une dette de sommeil d’environ deux heures par rapport à leurs collègues de jour.
  • Commentaire composé du poème "Effet de nuit" de Verlaine. Ce poème est extrait du recueil des "Poèmes Saturniens" publié en 1866.
    № 5233 | 2,430 mots | 0 sources | 2006 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire de texte d'un extrait de "Voyage au bout de la nuit" intitulé "On y passerait tous", dans lequel le narrateur, Ferdinand Bardamu, après s'être engagé sur un coup de tête, découvre la réalité de la guerre dans toute son horreur.
    № 9969 | 1,735 mots | 0 sources | 2009 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire composé portant sur le chapitre 3 de l'oeuvre de Céline "Voyage au bout de la Nuit", cherchant à présenter la Première Guerre mondiale comme une guerre absurde.
    № 7105 | 955 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires