Le Viêt-Nam est il prêt à faire face aux catastrophes naturelles et climatiques ? Travail de Recherche

Le Viêt-Nam est il prêt à faire face aux catastrophes naturelles et climatiques ?
Travail de recherche sur les enjeux du développement durable s'interrogeant sur les moyens dont dispose le Viêt-Nam pour prévenir les effets néfastes des catastrophes naturelles et climatiques sur son parcours de développement actuel.
№ 23226 | 6,010 mots | 7 sources | 2011
Publié le mars 20, 2011 in Sciences de l'Environnement , Ecologie
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le Viêt-Nam est un pays qui se situe au sud-est du continent asiatique, précisément à l‘extrémité de la péninsule indochinoise. Sa superficie totale est de 331 700 km2 et il compte près de 86 116 559 habitants (source datée de 2008). Il est bordé par la mer de Chine méridionale au Sud et à l'Est. Quant à l'ouest, il partage 1650 kilomètres de frontière avec le Laos, et 930 avec le Cambodge. Pour ce qui est du Nord, la Chine le surplombe avec une frontière atteignant 1159 kilomètres. Hanoï, sa capitale, est proche de la côte bordant le Golfe du Tonkin.

1. Le Viêt-Nam face aux changements climatiques
2. Un pays qui a su développer ses relations vers l'extérieur
3. Les différentes alternatives et décisions envisageables

Extrait du document:

Le Viêt-Nam est un pays d'Asie du Sud-Est qui est entouré à l'Ouest par le Laos ainsi que le Cambodge et au Nord par la Chine. Le pays est bordé par la mer de Chine, le Golfe du Tonkin et le Golfe de Thaïlande. Il occupe une surface de 331 690 km2 (dont 3 260 km de littoral) et possède 4 200 km2 d'eaux territoriales.
Le Viêt-Nam est constitué de trois grandes régions appelées Bô : au Nord, le Tonkin (Bac Bô), avec comme villes principales Hanoi et Haiphong, au Sud, la Cochinchine (Nam Bô), avec comme ville principale Hô-Chí-Minh-Ville (anciennement Saigon) et au centre, l'Annam (Trung Bô), traversée par la cordillère Annamitique, avec comme villes principales Huê et Da Nang (anciennement Tourane).

Commentaires