Les obstacles à la médiation familiale Travail de Recherche by oreliemarch

Les obstacles à la médiation familiale
Analyse complète du concept de la médiation familiale. Qu'est-ce au juste, qui peut la pratiquer ? La société française est-elle prête pour cette forme de médiation ? Pourquoi n'a-t-elle pas eu le succès auquelle elle se destinait ?
№ 164 | 7,600 mots | 27 sources | 2007
Publié le avr. 20, 2007 in Droit , Sociologie
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La médiation familiale s’est développée, dans les années 1980 en France, dans un contexte de mutation de la famille contemporaine pour répondre aux difficultés que connaissaient les familles en séparation.
Cependant, dans la pratique, elle n'est que très peu utilisée. En effet, des obstacles s'opposent à son développement. Comment explique-t-on ce paradoxe ? La médiation n'est-elle pas efficace ? Est-elle possible dans tous les cas ? Que pourrait-on faire pour assurer son évolution ?


PREMIÈRE PARTIE : LES OBSTACLES À LA MEDIATION FAMILIALE
§1- Les limites ″internes″ au fonctionnement de la médiation familiale
1) Un coût prohibitif
2) L’incapacité des personnes
3) Les limites du médiateur
§2- Les obstacles culturels
1) Une logique de confrontation
2) Conséquences de cette logique
§3- Obstacle tenant à la lecture du conflit
1) Le conflit destructeur
2) Le conflit créateur de lien
§4- Rôle du monde judiciaire et de la loi : des obstacles ?
1) L’absence de définitions
2) Le rôle du juge
3) L’injonction d’information
§5-la médiation familiale : un enjeu de pouvoir
§6- Paradoxes et ambiguïtés de la médiation familiale
1) Le paradoxe de la médiation familiale
2) La médiation repose sur une illusion et ne répond à aucun besoin
3) La médiation familiale peut être néfaste


DEUXIÈME PARTIE : PROPOSITIONS POUR DEVELOPPER LA MEDIATION FAMILIALE

CHAPITRE 1 : LE FLOU CONCEPTUEL, LE VERITABLE OBSTACLE
§1- Le primat de l’urgence théorique
1) L’histoire de la médiation
2) L’urgence de clarification
§2- Le « SMIC » conceptuel
1) Définition de la médiation familiale
2) Le concept de la médiation familiale

CHAPITRE 2 : DES PERSPECTIVES D’AVENIR POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉDIATION FAMILIALE
§1- Assurer l’information et la diffusion de la médiation familiale
1) Une meilleure information du public
2) Information et sensibilisation des professionnels
3) Ouverture de son champ d’application
4) Le coût pour les demandeurs
§2- Une idéologie de savoir vivre à développer














Extrait du document:

La médiation familiale s’est développée en France depuis une quinzaine d’années dans un contexte de profonde mutation de la famille traditionnelle. Elle est l’œuvre de pionniers qui l’ont découverte outre-Atlantique, et qui ont voulu transporter ce modèle sur le territoire français. Elle s’est développée dans un premier temps de manière empirique face à un vide juridique, avant d’être reconnue comme une nécessité par les pouvoirs publics en tant que moyen privilégié pour satisfaire à la nouvelle idéologie de co parentalité. Dans un deuxième temps, ce sont ses promoteurs qui ont voulu clarifier sa place. En effet, ceux-ci ont pris conscience qu’ils avaient mis l’accent en priorité sur la pratique, et qu’elle ce retrouvait de ce fait dans un vide théorique et conceptuel. L’urgence théorique et la nécessité de sa professionnalisation ont constitué un deuxième combat pour ses promoteurs. Finalement, grâce aux travaux du Conseil National Consultatif de la Médiation Familiale (CNCMF), la médiation a été institutionnalisée et reconnue comme pratique professionnelle ( Loi du 4 mars 2002 et création du diplôme d’Etat en 2004). Cette avancée est incontestable en terme de reconnaissance de la médiation familiale, mais elle comporte le risque de la voir grandir comme « province du judiciaire ».
Mais malgré l’engouement qu’elle a suscité, elle a encore peu de « clients » et connaît une relative stagnation ces dernières années.
Des obstacles l’empêchent de progresser et de devenir un recours connu et reconnu par les familles en conflit. Ceux-ci tiennent à son public, la société française elle-même, qui n’est pas encore en mesure, culturellement, de fonctionner selon ce procédé. Notre société est peu habituée à la culture du changement et a une mauvaise lecture du conflit. La médiation familiale comporte également des limites « internes » à son fonctionnement et connaît des échecs en terme de réussite en fonction des parties et du médiateur. Une partie de la doctrine, qui défend la médiation familiale à sa manière, y voit un paradoxe fondamental dans la tournure que prend son évolution. En effet, comment concilier l’éthique de la médiation, qui se voulait à son départ non interventionniste, librement consentie et sans pouvoir et la volonté de l’ériger comme profession, au même titre que les autres professions du champ socio légal. Ce paradoxe fait l’objet de critiques. De même, sa faible diffusion, en terme d’information de son publique et de sensibilisation des acteurs publics et privés constitue un obstacle à sa connaissance. La majorité des gens ne connaissent pas l’existence de la médiation familiale ou n’y accordent que peu de crédit. Ces constatations ont conduit à réfléchir sur les moyens de la rendre plus claire, de la positionner par rapport aux autres activités ayant attrait a la préservation du lien familial et surtout de la distinguer des multiples représentations véhiculées par le terme de médiation en général, qui en font un concept flou. Un besoin de confiance en la médiation familiale se fait sentir, et cette confiance passe avant tout par la nécessité de construire une théorisation rigoureuse de son concept.
  • Exposé sur le mouvement de concentration médiatique aux Etats-Unis, et réflexion sur la liberté de la presse.
    № 2231 | 3,850 mots | 0 sources | 2006 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier
  • Réflexion sur le film « The Very Black Show », de Spike Lee se demandant si "le Noir" reste ce personnage drôle et stupide dans l'imaginaire collectif blanc américain.
    № 26180 | 2,290 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de psychopédagogie sur les intérêts et les limites des médiations éducatives, outils de travail de l’éducateur spécialisé.
    № 3482 | 2,010 mots | 0 sources | 2007 | FR | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires