Les plateformes de partage et la question de la légalité de la diffusion des contenus Travail de Recherche by aliuye

Les plateformes de partage et la question de la légalité de la diffusion des contenus
Travail de recherche se demandant comment mener des recherches pertinentes sur Internet en s'interrogeant sur la légalité des partages de fichiers musicaux sur la toile.
№ 27227 | 8,060 mots | 18 sources | 2011 | FR
Publié le déc. 05, 2011 in Droit , Musique , Médias
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Internet a souvent entretenu des relations houleuses avec le domaine juridique depuis son expansion en France et à travers le monde. Nous pouvons citer très brièvement le combat mené à l'encontre du logiciel de P2P, Napster, précurseur dans son domaine, fermé en 2001. Celui-ci a cependant initié le mouvement et de nombreuses autres plateformes de P2P ont vu le jour depuis. En ce qui concerne les plateformes de partage qui nous intéresse, elles aussi ont pu connaître des difficultés avec la législation ou des institutions garantes de la rémunération des artistes, telle que la Sacem en France. Le reproche invoqué est la violation des droits d'auteur : Internet est un média différent de la télévision et de la radio.

I. Méthodologie utilisée
II. Le développement du sujet grâce aux ressources sélectionnées

Extrait du document:

Selon les auteurs, Internet favorise deux types d'amateurs de musique : le profane, ou mélomane, et l'expert. Le premier obéit aux propositions musicales du moment et n'hésite pas à supprimer le morceau ne correspondant plus à ces goûts du jour là où le second se constitue des playlists non pas en fonction de ses écoutes du moment (il préfère garder l'ordre des pistes du CD), mais de points communs entre différents morceaux. L'outil Internet est favorable à l'éclectisme et au succès d'un morceau parmi d'autres disponibles sur le même album.

Commentaires