Les représentations politiques de la rose au sein de la culture socialiste Travail de Recherche

Les représentations politiques de la rose au sein de la culture socialiste
Travail de recherche se demandant pourquoi la rose est devenue l'emblème de la culture socialiste internationale.
№ 29225 | 3,810 mots | 21 sources | 2013 | FR
Publié le janv. 24, 2013 in Histoire , Relations Internationales , Sciences Politiques
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La SFIO est dotée d'un insigne officiel depuis 1906. A quelques nuances près, il s'agit toujours d'un soleil (se levant à gauche), portant l'inscription « SFIO ». A droite de l'insigne se tient une Marianne, symbole de la république, dévoilant sa jambe gauche. Elle tient un drapeau sur le quel on peut lire « PS ». Des éléments (blé, enclume) symbolisent la paysannerie et l'industrie. Toutefois le véritable pouvoir fédérateur de la culture socialiste est jusque dans les années 1930, le drapeau rouge orné des lettres PS. Un autre logo officiel fait son apparition en 1934. Celui-ci est composé d'un médaillon rouge barré de trois flèches (voir annexes). Le bonnet phrygien républicain y est ensuite superposé mais fait débat en raison de sa proximité avec le Parti radical. Lors de la création du Parti socialiste en 1969 à Alfortville, le logo est abandonné pour rompre avec la SFIO. Cependant, il ne sera officiellement remplacé que deux ans plus tard. Comment passe-t-on de ce stade au témoignage d'Henri Amouroux, journaliste : « ces masses humaines [...] fleuries de roses brandies vers un ciel de nuages par des gamines juchées sur les épaules du père [...] » ?

I. L'héritage symbolique et politique de la rose dans la rose socialiste
II. Les motivations du choix de la rose et de son adoption par la culture socialiste
III. Un symbole malléable ouvert aux interprétations et aux détournements, qui évolue

Extrait du document:

Les projets politiques socialistes sont constamment qualifiés d'utopiques par ceux qui se disent « réalistes ». Or, un ordre hermétiste chrétien, l'ordre de la Rose-Croix, a inspiré de nombreux mouvements ayant des objectifs politiques, par son « utopie rosicrucienne ». Cette convergence a façonné l'image de la rose dans l'imaginaire collectif de l'Europe occidentale depuis le XVIIIe siècle, tout en élaborant des grilles de lecture politique de la société. Selon Serge Toussaint, d'un point de vue rosicrucien, « l'humanité dans son ensemble évolue graduellement vers un état où elle exprimera sur Terre les idéaux et les valeurs les plus nobles que nous puissions concevoir.

Commentaires